Copa America : Ivre, Arturo Vidal crashe sa Ferrari et fond en larmes

Par , publié le | modifié le
Foot La Ferrari d'Arturo Vidal après le crash
La Ferrari d'Arturo Vidal après le crash

Actuellement au Chili pour disputer la Copa América, Arturo Vidal a eu un accident avec sa Ferrari. Les tests ont révélé qu’il conduisait sous l’emprise de l’alcool. En présentant ses excuses le joueur a fondu en larmes.

Depuis le 12 juin 2015 se tient la 44e édition de la Copa America au Chili. Auteur d’une très bonne Coupe du Monde, le pays organisateur nourrit de grandes ambitions pour cette compétition. Le Chili est d’ailleurs en ballotage favorable dans son groupe puisqu’il lui suffira d’un match nul contre la Bolivie lors du 3e match de poule pour atteindre les quarts de finale.

Si tout va bien sur le terrain, c’est surtout en dehors du rectangle vert que le Chili pourrait perdre la compétition, comme en témoignent les nouvelles frasques de son milieu de terrain Arturo Vidal qui a été victime d’un spectaculaire accident de voiture alors qu’il était en état d’ébriété.

L’incorrigible Arturo Vidal

C’est dans la nuit de mardi à mercredi que l’incident s’est produit. Le récent finaliste de la Ligue des Champions avec la Juventus profite d’une journée « quartier libre » pour sortir dans Santiago du Chili avec son épouse.

Le joueur perd alors le contrôle de son véhicule et les premières photos commencent à circuler sur Twitter, laissant craindre le pire pour la santé du joueur à la vue de l’état du bolide. Le joueur publie alors immédiatement une vidéo pour rassurer ses fans après avoir subi quelques examens de santé.

Conduite sous l’emprise d’alcool pour Arturo Vidal

Ce que Vidal ne précise pas dans sa vidéo, c’est qu’il a dû passer par la case commissariat de police où il a été soumis à un test d’alcoolémie qui s’est avéré positif. L’affaire n’en est donc qu’à ses débuts puisque le joueur se trouve actuellement détenu et attend d’être transféré au Juge selon les autorités locales.

Arturo Vidal, qui n’en est pas a son premier incident du genre, laisse son sélectionneur Jorge Sampaoli dans une position bien délicate. Ce dernier va-t-il sanctionner son meilleur joueur depuis le début de la compétition ou passer l’éponge sur cet incident ?

Crédits photos : Twitter El Grafico

Partager cet article