COP21 : Philippe Verdier de retour à la télévision... sur Russia Today France

Par , publié le
Télévision Philippe Verdier sur RT France, antenne française de Russia Today
Philippe Verdier sur RT France, antenne française de Russia Today

L'ancien chef du service météorologie de France 2 Philippe Verdier vient de faire son retour à la télévision sur RT France, dans le cadre d'une chronique centrée sur la COP21.

Début novembre, Philippe Verdier annonçait à demi-mot son licenciement de France Télévisions, suite à la sortie de son livre dans lequel le désormais ex-chef du service météo du groupe remettait en cause le débat sur le réchauffement climatique.

Et alors que le onzième mois de l'année touche à sa fin, Philippe Verdier est réapparu à la télévision à l'occasion de l'ouverture de la COP21 à Paris. Son retour s'est ainsi effectué sur la chaîne RT France, antenne française de Russia Today qui a confié au météorologue la tenue d'une chronique quotidienne, "Verdier libre".

Philippe Verdier sur RT France pour une chronique quotidienne

La première intervention de Philippe Verdier sur RT France s'est concentrée sur l'interrogation suivante : "Pourquoi la photo d'ouverture de la COP21 est cruciale pour les Nations Unies et François Hollande". La légende de cette chronique publiée sur YouTube ajoute que dans cette conférence, "enjeux politiques et diplomatiques priment [sur] l'aspect climatique".

La COP21, un prétexte pour "éviter de trop parler des sujets qui peuvent fâcher"

Dans son discours, l'ex-M. Météo de France 2 a rappelé qu'une précédente alerte sur les dangers du réchauffement climatique n'avait pas empêché ceux-ci de se produire : "En 2007, le prix Nobel de la paix a été attribué à Al Gore et au GIEC, les experts du changement climatique. Ils nous ont dit 'si on ne s'occupe pas du changement climatique, on aura de plus en plus de risques d'avoir des guerres'. Mais depuis 20 ans, nous vivons les années les plus chaudes et nous avons en parallèle une baisse des guerres et une baisse des victimes de conflits". Et de terminer en prêtant à la COP21 un rôle d'écran de fumée vis-à-vis des problématiques actuellement rencontrées par la France  : "Le climat est une occasion rêvée de terminer l'année en beauté en évitant de trop parler des sujets qui peuvent fâcher, dont le chômage dont les derniers résultats sont très mauvais".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus