Contraception d'urgence : le stérilet plus efficace que la pilule du lendemain

Par , publié le
Santé Contraception d'urgence, ou pilule du lendemain.
Contraception d'urgence, ou pilule du lendemain.

Une étude anglaise vient rappeler qu'en cas de contraception d'urgence, l'usage du stérilet est trop souvent oublié au profit de la pilule. Pourtant, il est tout aussi efficace, voire plus.

Le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE, Royaume-Uni) a réalisé une méta-analyse à partir de 43 études portant sur l'usage du stérilet au cuivre, ou dispositif intra-utérin (DIU).

Les chercheurs ont ensuite mis ces données en regard de l'efficacité de deux types de pilule du lendemain, Norlevo (jusqu'à 3 jours après un rapport non protégé) et EllaOne (jusqu'à 5 jours après).

Contraception d'urgence : avantage au stérilet

En conclusion, et sur 7.034 poses de DIU après un rapport non protégé, seules 10 grossesses ont été répertoriées, soit 0,14%. Pour le Dr Jan Wake, membre du groupe de développement du NICE, "L'avantage du stérilet, en plus d'être plus efficace est qu'il peut être conservé et utilisé comme contraception à long terme, certains peuvent même être laissés en place pendant 10 ans. Le timing est cependant essentiel et les femmes qui se décident pour un DIU doivent agir dès que possible".

Un rappel de l'efficacité du stérilet, donc, qui est aussi porté par le ministère de la Santé dans notre pays, lequel précise que "le DIU est considéré comme la méthode de contraception d'urgence la plus efficace en cas de rapport non ou mal protégé".

La pilule largement plébiscitée

Malgré ce net avantage statistique, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) indique "qu'en 2010, 70,8 % des femmes de moins de 35 ans utilisent la pilule. Le DIU est le second moyen de contraception le plus utilisé (26 %) mais il concerne, en premier lieu, les femmes plus âgées". Pourtant sa pose est rapide, et pour tordre le cou à une idée très répandue, il n'est pas nécessaire d'avoir déjà donné naissance pour faire usage du stérilet.

Quant aux membres du NICE anglais, ils souhaitent que les professionnels de santé informent mieux les femmes quant au DIU.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article