Conserves de poisson : Attention aux produits toxiques !

Par , publié le
Société Un sushi
Un sushi

Selon 60 millions de consommateurs, de nombreux produits à base de thon contiendraient des traces plus ou moins importantes de produits toxiques comme l’arsenic.

« Tous est bon dans le cochon » a-t-on l’habitude de dire ! Un adage que ne se vérifie apparemment pas pour le poisson selon une étude à paraître dans le magazine 60 millions de consommateurs qui dénoncent la présence de nombreuses substances toxiques dans certains produits à base de poisson.

Du poison dans le poisson

L’étude à paraître ce jeudi dans 60 millions de consommateurs risque de faire froid dans le dos de celles et ceux qui consomment régulièrement des produits à base de poisson. L’association appelle alors à la plus grande vigilance et à lire très attentivement les étiquettes.

Pour les besoins de son enquête, le journal a passé en revue plus de 130 produits à base de poisson, comme le thon en boîte, le surimi ou encore les sushis vendus par les marques distributeurs. Le constat est parfois alarmant. En ce qui concerne le thon en boîte, sur les 15 produits testées, tous contiennent de l’arsenic et du mercure à plus ou moins fortes doses. Si la marque Leader Price s’en tire bien, Petit Navire ou encore Capitaine Nat dépasse de moitié la norme en vigueur en ce qui concerne le Mercure.

Avoir le cœur bien accroché

Moins dangereux, mais tout aussi peu ragoûtant, des traces d’organes internes du thon comme le cœur, des arrêtes et même les ovocytes du poisson ont été retrouvé chez certaines marques, preuve que le contrôle qualité n’est pas forcement très rigoureux sur des produits censés contenir du filet seulement.

Du côté du surimi, certains produits sont de très mauvaise qualité et contiennent moins de 20 % de poisson de mauvaise qualité (non le surimi n’est pas fait de crabe !) coupés avec de la farine, de l’huile, du sucre, du sel, des colorants et des additifs divers. Si vous êtes amateurs de sushis en revanche, les 13 produits analysés par 60 millions de consommateurs s’en tirent honorablement.

Crédits photos : Pixabay.com/meditations

Partager cet article