Conseil constitutionnel : Jean-Jacques Hyest nommé

Par , publié le
Politique Jean-Jacques Hyest
Jean-Jacques Hyest

Le président du Sénat Gérard Larcher vient de nommer Jean-Jacques Hyest au Conseil constitutionnel. Le sénateur Les Républicains devrait ainsi assurer la succession de Hubert Haenel décédé en août dernier.

La réaction aura été relativement rapide. Hier, sur le réseau social Twitter, l'actuel maire de Marseille Jean-Claude Gaudin faisait savoir que le président du Sénat Gérard Larcher lui avait proposé de siéger au Conseil constitutionnel. Une offre qui n'aura pas manqué de l'honorer mais qu'il aura toutefois décliné.

L'élu expliquait ainsi qu'il avait "pesé les choses", que "[son] cœur et [son] âme [étaient] à Marseille" et qu'il avait finalement décidé "de ne pas quitter [sa] ville et de respecter [son] engagement au service de Marseille et des Marseillais."  Et Gérard Larcher de désigner quelques heures plus tard un autre successeur à l'ex-sénateur maire de Lapoutroie Hubert Haenel disparu à l'été dernier.

Jean-Jacques Hyest nommé par Gérard Larcher au Conseil constitutionnel

Nos confrères du Point avec AFP nous en révèlent l'identité, il s'agit du sénateur Les Républicains Jean-Jacques Hyest. Ce dernier, nous précise-t-on, fut le président de la Commission des Lois au palais du Luxembourg d'octobre 2004 à septembre 2011. Âgé de 72 ans, Jean-Jacques Hyest cumule actuellement un mandat de maire au sein de la commune de La Madeleine-sur-Loing (depuis mars 2001) et un autre de sénateur de la Seine-et-Marne (depuis octobre 1995), tout en étant également conseiller général du canton de Château-Landon (depuis mars 1982).

Anne Chain-Larché désormais inscrite à la Haute Assemblée

Il reste cependant à cette proposition d'être validée par la Commission des Lois du Sénat, voire par le principal intéressé. En cas d'approbation de l'offre émise par Gérard Larcher, Jean-Jacques Hyest assurera le mandat de Hubert Haenel qui courait jusqu'à 2019. On apprend de même que c'est la maire Les Républicains de Saint-Denis-Lès-Tebais (Seine-et-Marne) Anne Chain-Larché qui prendra la place de Jean-Jacques Hyest à la Haute Assemblée. Notons au passage qu'Anne Chain-Larché, fille de Jacques Larché, est également tête de liste de son parti en Seine-et-Marne aux prochaines élections régionales, prévues pour se tenir en décembre.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article