Le comité du prix Nobel de médecine empêtré dans un scandale

Par , publié le | modifié le
Faits Divers La médaille d'or du prix Nobel de Médecine attribué au Dr Francis Crick en 1962 pour la découverte de la structure de l'ADN vendue aux enchères à New York, le 10 avril 2013
La médaille d'or du prix Nobel de Médecine attribué au Dr Francis Crick en 1962 pour la découverte de la structure de l'ADN vendue aux enchères à New York, le 10 avril 2013

Deux membres du jury du prix Nobel de médecine ont été évincés après un scandale qui a coûté la mort de deux personnes.

Le prix Nobel de médecine est éclaboussé aujourd’hui par un scandale sous fond de négligence et d’expériences chirurgicales menées de manière douteuse.

Deux membres du comité chargé de choisir le lauréat du prix Nobel de médecine sont accusés d’avoir causé la mort de deux personnes à cause de leur négligence et ont été évincés du jury.

Le Nobel de médecine menacé

L’histoire a été relayée par nos confrères de l’Express.fr. Harriet Wallberg, ancienne doyenne de l’Institut Karolinska, et Anders Hamsten qui lui a succédé à ce poste ont été écartés du comité suédois mercredi dernier pour avoir couvert les pratiques douteuses d’un chirurgien de l’institut, Paolo Macchiarini.

Ce chirurgien est à l’origine de la première greffe de trachée-artère artificielle, une prouesse technique pour laquelle il n’hésitait pas à se comparer au Dr Frankenstein selon l’Express. Sauf qu’aujourd’hui, deux des patients opérés par le praticien sont morts et un troisième est actuellement dans un état grave.

Homicide involontaire

Après une enquête externe, il s’avère que les opérations n’auraient pas forcément été justifiées, les patients « n’étaient pas assez malades pour tenter cette procédure expérimentale ». De plus, des questions subsistent sur la manière dont le consentement des victimes a été obtenu pour ces opérations risquées.

Paolo Macchiarini est visé par une enquête pour homicide involontaire dans cette affaire et risque six ans de prison. Les membres du jury du Nobel Hamsten et Wahlberg sont de leur côté accusé d'avoir fermé les yeux sur les pratiques du chirurgien. Pourtant, ce dernier avait un profil assez trouble, son CV s’avérant parsemé de renseignements inexacts et certains de ses travaux jugés très discutables par les spécialistes. Le contrat de Paolo Macchiarini aurait été renouvelé à plusieurs reprises sans autorisation par Anders Hamsten et Harriet Wahlberg lorsqu’ils étaient à la tête de l’institut Karolinska en Suède.

Les deux membres du jury poussés vers la sortie n’ont pas participé au vote pour désigner le vainqueur de prix Nobel de médecine 2016. Le nom du ou des lauréats doit être annoncé le 3 octobre.

Crédits photos : © Heritage Auctions/AFP/Archives

Partager cet article

Pour en savoir plus