Comblement des rides : le Botox, un complément essentiel de l'acide hyaluronique ?

Par , publié le
Santé La main d'une personne âgée
La main d'une personne âgée

Une étude turque avance que recourir conjointement à l'acide hyaluronique et à la toxine botulique, plus connue sous le nom commercial de Botox, présenterait une efficacité durable dans le comblement des rides.

Si le recours à l'acide hyaluronique (AH) est connu pour présenter des résultats satisfaisants dans le comblement des rides, il convient de préciser que les effets observés ne s'inscrivent pas durablement dans le temps. Une étude turque tend cependant à affirmer qu'une utilisation conjointe de la toxine botulique serait à même de prolonger ces résultats.

Les conclusions de cette enquête sont parues dans le journal officiel de la société américaine de chirurgie plastique Plastic and reconstructive Surgery. On y lit que l'équipe du docteur İsmail Küçüker, épaulé par ses collègues de la Faculté Universitaire de médecine d'Ondokuz Mayis à Samsun, a commencé par injecter une faible quantité d'AH sous la peau, à l'avant, d'une oreille de lapin. L'autre oreille recevait quant à elle de la toxine botulique (dont le nom commercial est Botox) en plus de l'AH.

Botox : une dégradation ralentie dans la réduction de rides

Et suite à plusieurs contrôles effectués quelque temps après ces injections, les scientifiques ont pu constater que la toxine botulique avait ralenti la dégradation du matériel de comblement. Une réduction chiffrée à 42% au terme de trois mois. Il a également été observé une augmentation de 50% du volume de l'AH sur l'oreille où avaient été injectés à la fois de l'AH et du Botox.

L'acide hyaluronique et la toxine botulique pour un meilleur volume de comblement

Nos confrères de Top Actu Santé, qui rapportent ces enseignements, révèlent ainsi que l'usage combiné de l'acide hyaluronique et de la toxine botulique réduit sensiblement le processus de dégradation, en plus d'accroître le volume de comblement pendant toute la durée restante de la paralysie musculaire. Rappelons que l'acide hyaluronique est naturellement présent dans le derme, et qu'il contribue au maintien de l'élasticité, au volume ainsi qu'à l'hydratation de la peau. Au fil du temps, cette substance diminue, une situation expliquant ainsi le dessèchement de la peau de même que le formation de ridules et rides profondes.

Crédits photos : ChaiyonS021/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus