Collectivités territoriales : le taux d’absentéisme continue d’augmenter

Par , publié le
Économie
Buste de Marianne à la mairie de Toulouse le 4 avril 2014

Le taux d'absence des agents des collectivités territoriales pour raison de santé a augmenté de 26% depuis 2007.

Voilà une statistique qui ne devrait pas faire taire certains lieux communs sur les collectivités territoriales.

Selon une étude du courtier en assurance Sofaxis, le taux d’absentéisme des agents territoriaux a augmenté de 26% depuis l’année 2007.

9,3 % en moyenne

L’étude de Sofaxis, courtier en assurance de personnes pour 22 000 collectivités et 800 000 agents territoriaux, a été menée auprès de 367 895 agents affiliés à la caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL), appartenant à 18 339 de ses collectivités assurées.

Au total en 2015, le taux d’absentéisme dans les collectivités territoriales en France a atteint 9,3%. Pour illustrer le phénomène, cela représente un peu plus de 9 agents absents toute l’année dans un établissement de 100 personnes.

La maladie ordinaire en tête

Dans le détail, la maladie ordinaire représente le premier facteur d’absence avec une part variant entre 41 et 47% du taux d’absence chaque année. Vient ensuite la maladie longue durée qui représente environ un tiers du taux d’absence global (entre 31 et 36%), puis l’accident du travail de 12 à 15%. Les absences pour maternité représentent environ 10% du total. 44% des agents ont été absents au moins une fois en 2015 et 75% d’entre eux l’ont été au motif de maladie ordinaire.

L’effet de la suppression du jour de carence semble avoir fait augmenter le nombre d’absences courtes même si, dans les faits, la durée moyenne des arrêts toutes causes confondues ressort en hausse de 5% entre 2007 et 2015.

L’absentéisme dans la fonction publique territoriale a bien entendu un coût, celui des absences pour raison de santé en 2015 s’élève à 2 067 euros en moyenne par agent (+ 100 euros en un an) sur la base du salaire annuel moyen calculé par l’Insee.

Crédits photos : © AFP/Archives PASCAL PAVANI

Partager cet article

Pour en savoir plus