Versailles : 5 employés du château mis en examen pour la vente de faux tickets d’entrée

Par , publié le
Faits Divers Vue aérienne du château de Versailles, un haut lieu de fréquentation touristique en Ile de France, le 2 juin 2012
Vue aérienne du château de Versailles, un haut lieu de fréquentation touristique en Ile de France, le 2 juin 2012

Cinq suspects ont été mis en examen ce mardi pour escroquerie en bande organisée après avoir vendu des faux-billets pour le château de Versailles. Les 5 malfrats étaient des employés du site.

Vaste coup de filet auprès des employés du très visité château de Versailles. Cinq personnes travaillant au sein du monument ont en effet été mises en examen pour escroquerie après avoir vendu pendant de nombreux mois des faux-billets d’entrée pour le château.

Des faux billets pour Versailles

Ce sont nos confrères du journal Le Parisien qui relatent cette affaire d’escroquerie à grande échelle. Cinq suspects (trois hommes et deux femmes âgés de 21 à 34 ans) ont été mis en examen ce mardi pour « escroquerie en bande organisée et faux » après avoir été pris en flagrant délit par la police.

La bande d’escrocs, tous saisonniers au château, avait mis en place un système très bien rodé. Ils revendaient aux touristes des billets déjà utilisés et, grâce à leurs postes stratégiques, faisaient passer les contrôles de billets sans encombre aux touristes qui achetaient ces « faux » billets en liquide.

250 000 euros de préjudices

Lors de l’arrestation des suspects dimanche, l’un d’eux portait sur lui 150 tickets déjà utilisés qu’il revendait 10 euros pièce (contre 15 euros pour le ticket au tarif le plus bas). Au total, le préjudice a été évalué par la direction du château à « 250 000 euros sur deux mois » depuis le mois d’août, date à laquelle l’escroquerie aurait débuté. Placés en garde à vue, les 5 suspects ont reconnu leur participation à cette arnaque qui aurait été montée par le plus âgé du groupe. Les policiers avaient de plus retrouvé des SMS compromettants dans les téléphones des employés indélicats.

En 2015, 7,4 millions de personnes avaient visité le château de Versailles. Un trafic de faux meubles avaient déjà été démantelé au château en juin dernier.

Crédits photos : © AFP/Archives Joel Saget

Partager cet article

Pour en savoir plus