Christian Flaesch, ancien patron du 36 quai des Orfèvres, placé en garde à vue

Par , publié le
France Le siège de la PJ à Paris
Le siège de la PJ à Paris

Christian Flaesch, ancien patron de la police judiciaire parisienne, a été placé en garde à vue lundi 26 septembre par les enquêteurs de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Le très célèbre 36 quai des Orfèvres, où se trouvent le siège, l’état-major et les services communs de la Direction régionale de la police judiciaire de la Préfecture de police de Paris, va-t-il devoir faire face à une nouvelle affaire sulfureuse ?

Son ancien patron, Christian Flaesch, vient en effet d’être placé en garde à vue ce lundi 26 septembre par les enquêteurs de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Christian Flaesch en garde à vue

Ce sont nos confères de la radio RTL qui ont révélé l’information. Les enquêteurs de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ont placé l’ancien patron du « 36 » en garde à vue et auraient procédé à une perquisition à son domicile personnel.

L’homme avait pris la tête du 36 quai des orfèvres en 2007 avant d’être limogé en 2013 après une mise en garde du parquet général à propos d’un appel à Brice Hortefeux. Ami de M. Sarkozy, il avait été démis de ses fonctions après la divulgation d’écoutes téléphoniques dans lesquelles il informait Brice Hortefeux de sa prochaine audition par un juge.

Nouveau coup dur pour le 36

Après avoir été « placardisé » à la police nationale, il avait finalement quitté la fonction publique pour rejoindre la société Accord en 2014 en qualité de directeur général sûreté-sécurité du groupe hôtelier.

Le 36 quai des Orfèvres va donc devoir faire face à une nouvelle affaire très compromettante après celle du vol de cocaïne survenu en juillet 2014.

Crédits photos : © MBST / Wikimedia Commons

Partager cet article

Pour en savoir plus