La Chine pourrait commander près de 6.000 avions dans les 20 prochaines années

Par , publié le
Économie Le cockpit d'un Airbus A380.
Le cockpit d'un Airbus A380.

Airbus relève sa prévision de besoins, pour la Chine, d'avions pour les 20 prochaines années. Un marché estimé à quelque 945 milliards de dollars.

Entre 2016 et 2035, selon Airbus, les besoins de la Chine en termes de nouveaux avions pourrait s'élever à 5.970 appareils. L'avionneur a relevé de près de 500 avions sa prévision précédente.

Le marché est réparti ainsi : 4.230 avions moyen-courriers de type Airbus A320 et 1.740 appareils long-courriers.

Un marché de 945 milliards de dollars

Ces besoins représentent 18% de la demande mondiale sur cette période de 20 ans. Dès lors, quelle part du gâteau pour quel avionneur ? Car il faudra bien se le partager, pour Airbus, avec le rival américain Boeing. Et il faudra compter avec le C919, avion sur lequel travaille le Chinois Comac et qui devrait effectuer son vol d'essai dans les tout prochains mois. Il a déjà un client, la compagnie China Eastern Airlines.

Airbus bien placé grâce à son implantation en Chine

Pour l'avionneur de Blagnac, il conviendra d'au moins maintenir la part de marché de 50% qu'il possède actuellement en Chine. Un taux acquis grâce à une implantation industrielle qui date de 2008, quand Airbus a installé une ligne d'assemblage à Tianjin. Chaque année, 48 appareils A320 en sortent, au nez et à la barbe de Boeing qui n'y est pas présent industriellement.

Cette présence s'est encore accrue avec l'implantation d'un centre d'aménagement cabine pour les avions long-courriers A330. Tout ça, pour anticiper la croissance du trafic de passagers en Chine, qui atteindra +6,8% d'ici aux prochaines 20 années. Entre 2015 et 2035, le taux de croissance moyen pour l'ensemble du trafic international de ou vers la Chine continentale devrait être de 6,7%. Et ce, chaque année.

Crédits photos : Dmitry Birin / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus