Chine : innocenté 21 ans après son exécution

Par , publié le
International
Photo d'illustration. La balance de la justice.

Reconnu coupable de viol et de meurtre en 1995, un Chinois a été innocenté par la justice à titre posthume.

Nie Shubin aurait 42 ans cette année. Mais en 1995, ce jeune Chinois a été exécuté après avoir été reconnu coupable du viol et du meurtre d'une femme. Vendredi, la justice l'a innocenté après avoir estimé que les preuves alors recueillies étaient insuffisantes.

Dans son communiqué, la justice précise : "La Cour populaire suprême estime que les faits invoqués lors du procès initial étaient incertains et les preuves insuffisantes, et modifie ainsi le verdict initial en déclarant l'innocence" de Nie Shubin.

De nombreux éléments manquaient à l'appel

Le corps de la victime avait été découvert dans un champ de maïs non loin de Shijiazhuang (province du Hebei). Le suspect a été condamné alors que ni l'heure du meurtre, ni ses motivations, ni son mode opératoire n'avaient pu être établis avec certitude. La Cour populaire ajoute que "Des doutes subsistent sur la véracité et la légalité des aveux".

10 ans après être passé devant un peloton d'exécution, le cas de Nie Shubin avait commencé à être réexaminé après l'arresation d'un meurtrier en série ayant avoué le meurtre. La justice "a exprimé ses plus profondes excuses" à sa famille et annonce enquêter prochainement sur "d'éventuels problèmes d'illégalité relatifs au procès".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus