Chine : la grippe aviaire tue un marchand de canards laqués

Par , publié le
Santé
Grippe aviaire

Un marchand de canards laqués est récemment décédé en Chine après avoir contracté le virus H7N9. Il s'agit du premier cas mortel de grippe aviaire enregistré cette année.

C'est un drame dont il n'est pas souhaité qu'il soit le premier d'une série. On apprend ainsi qu'un marchand de canards laqués est récemment décédé du virus H7N9 dans la ville de Yongcheng située à l'intérieur de la province du Henan, dans le centre de la Chine.

C'est l'agence Chine Nouvelle qui s'est fait l'écho de la nouvelle samedi, une mort remontant au 11 janvier dernier et concernant un homme âgé de 36 ans. Il s'agit là du premier cas mortel de grippe aviaire recensé en 2017. On nous rapporte que s'il venait de Yongcheng, ce marchand exerçait son activité au sein de la province du Zhejiang.

Grippe aviaire : premier cas mortel de l'année en Chine

Les symptômes de fièvre et de toux étaient apparus le 25 décembre 2016, mais ce n'est que le 4 janvier de l'année suivante que l'homme sera parti consulter un médecin de la ville de Xuzhou, après son retour à Yongcheng intervenu deux jours plus tôt.

L'incertitude semble demeurer quant au lieu où le marchand a contracté la maladie, même si la province où il avait coutume de travailler apparaît comme une proposition très plausible.

Une autre victime dans un état critique

En ce même samedi, la province du Hubei voisine du Hebei a communiqué sur le premier cas de grippe aviaire rencontré sur son sol en 2017. Il concerne un homme s'étant rendu dans un marché aux volailles. Si cette victime est toujours en vie aux dernières nouvelles, son état de santé se veut toutefois critique.

Au total, ce sont une douzaine de cas qui ont été relevés dans l'ensemble de la Chine depuis le début de l'année. Pour sa sécurité, il est notamment déconseillé à la population du pays d'entrer en contact avec de la volaille morte ou vivante, en lui recommandant de n'acheter que des produits à base de volaille certifiés.

Crédits photos : Gloszilla Studio

Partager cet article

Pour en savoir plus