Chine : découverte des fossiles d'une loutre aussi grosse qu'un loup

Par , publié le | modifié le
Sciences
Vue d'artiste de la loutre génate du Yunnan.

Dans la province du Yunnan, les restes fossilisés d'une loutre qui vivait il y a plus de 6 millions d'années ont été découverts.

Un crâne intégral, des dents, divers os et des mandibules; voici ce qui a été découvert en 2010 dans un puits de charbon dans la province du Yunnan, indique l'agence de presse Chine nouvelle. Ces restes proviennent d'un mammifère apprtenant à une lignée de loutres aujourd'hui disparues, et dont une seule dent avait été mise au jour en Thaïlande.

Une loutre de 50 kilos

Siamogale melilutra, nommée ainsi par les chercheurs, pouvait atteindre le poids de 50 kilos. A titre de comparaison, le poids maximum d'une loutre d'Europe est d'environ 12 kilos.

A l'origine de cette découverte, les scientifiques chinois et américains indiquent dans la revue Journal of Systematic Palaeontology que cette espèce devait vivre il y a 6,25 millions d'année.

Des mâchoires puissantes, de grandes dents

Grâce à ces puissants attributs, cette espèce devait être capable de broyer des mollusques d'eau douce ou des gros crustacés. Denise Su, du muséum d'histoire naturelle de Cleveland et ses homologues se posent désormais plusieurs questions : "Pourquoi cette espèce est-elle devenue si imposante ? Comment sa taille affectait-elle ses mouvements ? Et encore plus important, quels sont les avantages évolutifs d’une telle taille ?".

Quoi qu'il en soit, "La nouvelle découverte permet la reconnaissance d'un clade (groupe) rare de loutres et fournit l'occasion d'explorer les rapports entre plusieurs énigmatiques fossiles de mustélidés, considérés soit comme des blaireaux, soit comme des loutres". D'autres recherches permettront peut-être de lever le voile sur toutes ces questions.

Crédits photos : Cleveland Museum of Natural History

Partager cet article

Pour en savoir plus