Chine : 1,85 dollar de l’heure pour fabriquer des iPhones

Par , publié le
International Photo d'illustration. Un iPhone.
Photo d'illustration. Un iPhone.

China Labor Watch a une nouvelle fois dressé un rapport accablant concernant les méthodes d'Apple et son sous-traitant Pegatron. Les employés travailleraient dans des conditions inhumaines.

Comme un air de déjà vu chez Apple. Le géant américain est encore pointé du doigt pour la production de son iPhone 6S. L’organisation China Labor Watch dénonce une nouvelle fois Pegatron, un sous-traitant confectionnant des millions d’iPhone 6S et les conditions dans lesquelles les employés travaillent.

Dans un document de 43 pages, l’ONG dénonce un traitement assez inhumain. «Les employés de Pegatron travaillent par équipes, douze heures par jour, en roulement, six jours par semaine. Ils sont obligés de faire des heures supplémentaires et d'effectuer des tâches non rémunérées, avec des pauses très courtes pour les repas.»

100.000 personnes travaillent dans l’usine Pegatron

Pour confectionner les millions d’iPhone 6S qui sortent des usines chaque semaine, Pegatron emploierait près de 100.000 personnes dans ses usines, dont nombreux seraient « sous la limite d’âge ». Payés 1,85 dollar de l’heure en moyenne, les employés sont logés dans des dortoirs insalubres et surpeuplés, et infestés de punaises de lit.

"Malheureusement, les conditions lamentables de travail et de vie auxquels doivent faire face les salariés de Pegatron en 2015 ne sont en règles générales pas meilleures qu'en 2013".

Pegatron et Apple doivent traiter les gens avec dignité

Rappelant qu’Apple a réalisé 40 milliards de profit l’an dernier, le rapport de l’ONG reprend également les propos de Tim Cook datant de l’an dernier, sur les valeurs d’Apple. Le PDG du groupe avait dès lors déclaré : "Traiter les gens avec dignité. Traiter les gens à égalité. Que tout le monde mérite un minimum de droits, indépendamment de sa couleur, indépendamment de sa religion, indépendamment de son orientation sexuelle, indépendamment de son sexe. Que tout le monde mérite le respect".

L’année dernière, Apple avait mené 633 audits concernant 1,6 million d’ouvriers dans 19 pays. Pour China Labor Watch, les violations de la loi et de l’éthique constatées en 2013 n’ont pas évolué : "Onze sont restées inchangées, cinq se sont détériorés et quatre ont connu une amélioration partielle mais insuffisante" conclut le rapport.

Crédits photos : Denys Prykhodov / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus