Chili : un homme suicidaire se jette nu dans une fosse aux lions

Par , publié le
International Photo d'illustration. Un lion.
Photo d'illustration. Un lion.

Un homme de 20 ans s'est jeté dans la fosse aux lions d'un zoo de Santiago, au Chili. L'homme a été sauvé de justesse après la décision plutôt radicale des gardiens.

La terrible scène s'est produite samedi matin au zoo de Santiago du Chili. Un homme visiblement suicidaire s'est littéralement jeté, nu, dans la fosse aux lions. L'homme se trouve dans un état grave mais ses jours ne sont pas en danger. Mais on ne peut pas en dire autant des lions, qui ont dû être abattus.

Les fauves ont commencé à jouer avec le jeune homme

Alejandra Montalva, directrice du Metropolitan Zoo de la capitale chilienne, a expliqué par la suite que le jeune homme "est entré comme visiteur et a payé son billet". Arrivé devant l'enclos des lions, il s'est déshabillé, a contourné la sécurité et s'est retrouvé sur un petit toit. C'est alors qu'il s'est jeté dans la fosse des 2 lions d'Afrique, un mâle et une femelle.

La scène s'est produite devant les yeux horrifiés des nombreux visiteurs, dont des enfants. L'une des visiteuses, Cynthia Vasquez, a par la suite raconté : "Il est entré dans l’enceinte par le haut et les lions ont commencé à jouer avec lui et ensuite ils l’ont attaqué", devant les provocations de l'homme.

Les lions du zoo ont dû être abattus

Selon d'autres témoins, les gardiens du zoo n'auraient pas vraiment fait montre de célérité pour intervenir. Et de façon plutôt radicale puisqu'ils ont abattu les fauves. La polémique n'a pas tardé à naître, de nombreuses personnes, et notamment des internautes se demandant pourquoi les lions n'ont pas été tout simplement endormis. Alejandra Montalva est alors intervenue pour expliquer que le "protocole" avait été respecté, et que le zoo n'était pas muni de tels tranquillisants.

Quant à Franco Luis Ferrada, le directeur de la clinique dans laquelle il a été transporté dans un état grave a expliqué qu'"Il a plusieurs blessures et des traumatismes à la tête et à la région pelvienne (...) Nous avons bon espoir qu'il récupère". Une lettre de suicide a été retrouvée dans ses vêtements, dans laquelle il évoque une peur de l'Apocalypse. Des témoins de la scène avaient également rapporté que l'homme tenait, alors qu'il était attaqué par les lions, des propos religieux.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus