Chienne enterrée vivante : Bardot souhaite le même sort au maître

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Brigitte Bardot en 2013
Brigitte Bardot en 2013

Brigitte Bardot s'est exprimée au sujet du récent fait divers où une chienne avait été enterrée vivante dans les Yvelines, en souhaitant ainsi que son maître vive la même chose.

En tout début de mois, dans les Yvelines, un promeneur découvrait, avec l'aide de son chien, un dogue de Bordeaux femelle enterré vivant. Le maître de la chienne, un homme de 21 ans, sera arrêté chez lui puis placé en garde à vue. Et de nier aux enquêteurs avoir enterré sa chienne et en avançant que cette dernière s'était enfuie.

Les autorités ne se montreront pas très convaincues par ces propos, étant donné que la chienne a plus de dix ans d'âge et qu'elle souffre d'arthrose. Et samedi, ce fait divers est réapparu dans l'actualité avec l'intervention de Brigitte Bardot sur le sujet. Invitée d'Europe1, sa première réaction a été : "C'est abominable."

Brigitte Bardot sur la chienne enterrée vivante : "C'est abominable"

"Vous [vous] rendez compte ? Si des gens sont capables de faire une chose pareille, c'est plus des êtres humains, ce sont des monstres !" Et si le propriétaire de la chienne risque deux ans de prison et 30 000 euros d'amende s'il est reconnu coupable des faits lui étant reprochés, l'actrice aimerait quant à elle lui infliger une punition possiblement plus sévère.

"Moi ce que je voudrais, c'est qu'on lui fasse la même chose"

[..] Et moi ce que je voudrais, c'est qu'on lui fasse la même chose. Voilà, moi je suis pour la loi du Talion, parce que la force de l'humain contre la faiblesse de l'animal, c'est suffisant. On ne doit plus profiter de cela." En rappelant l'affaire Cecil, ce lion abattu au Zimbabwe fin juillet par un dentiste américain. Celle qui est connue pour prendre volontiers la défense des animaux face aux humains a ajouté : "L'être humain est complètement déshumanisé, on ne peut plus comprendre ces gestes atroces et barbares." À signaler pour finir l'existence d'une pétition en ligne demandant la peine maximale pour le maître de la chienne, un texte ayant déjà récolté plus de 400 000 signatures.

Crédits photos : © Capture d'écran Youtube

Partager cet article

Pour en savoir plus