Chicago : arrestations après la diffusion d'une vidéo d'actes de torture sur un handicapé

Par , publié le
International
Eddie Johnson, chef de la police de Chicago.

La vidéo avait été diffusée sur Facebook Live. Le chef de la police de Chicago évoque un acte "répugnant".

Deux hommes et deux femmes noirs, âgés de 18 ans ont été arrêtés à Chicago après avoir diffusé en direct sur Facebook une vidéo les montrant en train de maltraiter un jeune handicapé mental blanc qu'ils avaient au prélable enlevé. Désormais, la police doit déterminer si cette séquestration estimée entre 24 et 48 heures puis les actes de torture qui ont suivi, sont motivés par la haine.

Chicago : le jeune homme séquestré puis torturé

En conférence de presse mercredi, le chef de la police de la ville Eddie Johnson avait du mal à trouver ses mots : "Comment peut-on traiter un autre être humain de cette manière". Et pour cause, puisqu'on voit les 4 jeunes adultes rire et lacérer ses vêtements, tout en lançant : "Fuck Donald Trump, fuck white people !". Des cendres de cigarettes lui sont jetées au visages, et son cuir chevelu est partiellement coupé au couteau.

Si le jeune handicapé de 18 ans est depuis sorti de l'hôpital après avoir été retrouvé mardi errant dans une rue, les agents chargés de l'enquête peinent à communiquer avec lui. Toujours est-il que les premiers éléments de l'investigation pointent le fait que l'un des suspects connaissait sa victime depius l'école.

Les suspects en garde à vue avant inculpation

Cet épisode sordide illustre la hausse de la violence dans la grande ville du nord des Etats-Unis. L'année dernière, 762 homicides ont été répertoriés, le double du total enregistré par Los Angeles et New York, indique rfi.

Pour tenter de la contrer, la ville va procéder au recrutement de 1.000 agents de police pendant les 2 prochaines années. D'autre part, la police a dit vouloir prendre exemple sur New York, dont le taux de criminalité est à son minimum depuis un quart de siècle. Sur Twitter en début de semaine, Donald Trump suggérait à Chicago de demander une aide au niveau fédéral si elle n’arrivait pas à endiguer cette violence.

Crédits photos : Capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus