Charente-Maritime : deux baigneurs belges toujours portés disparus

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Des recherches sont en cours pour retrouver la trace de deux jeunes flamands partis se baigner hier après-midi sur la plage de La Tremblade en Charente-Maritime lors d’une fête rassemblant plus de 2000 personnes.

Les autorités n’ont toujours pas retrouvé la trace de ces deux baigneurs belges portés disparus depuis hier au large d’une plage de La Coubre en Charente-Maritime. Les recherches ont repris aujourd’hui alors que la fête réunissant plus de 2000 Belges sur la plage depuis le 10 septembre se poursuit.

Les pompiers ont déjà secouru plusieurs baigneurs

Mercredi après-midi, les pompiers ont dû intervenir pour secourir cinq personnes dans une mer agitée en face de la plage de la Coubre près de Royan connue pour sa dangerosité.

Si trois personnes ont pu être sorties des eaux, deux autres sont toujours portées disparues depuis hier. Il s’agit de deux jeunes belges âgés de 21 ans qui participent depuis quelques jours à un grand rassemblement sur la plage. Selon Sud-Ouest, les sauveteurs privés qui encadraient la fête n’ont pas pu porter secours aux victimes, car ils ont eux-mêmes été surpris par la force du courant et ont dû se résigner à regagner la plage.

L’organisateur en cause ?

Les recherches se poursuivent aujourd’hui pour tenter de retrouver la trace des deux jeunes Belges disparus. Un important dispositif de secours a été déployé par la préfecture maritime atlantique.

Ce jeudi, le président de la Communauté d’agglomérations de Royan, Jean-Pierre Tallieu, a pris un arrêté interdisant la baignade et l’accès à la plage jusqu’à la fin de la fête organisée par un tour-opérateur au camping de la baie de Bonne-Anse.

Selon lui, l’organisateur de l’évènement avait assuré que le séjour incluait 12 sauveteurs et du matériel. Une enquête est cours pour vérifier que ces conditions de sécurité ont bien été respectées.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article