Charente : un homme mortellement poignardé dans une rixe

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Dans la nuit de lundi à mardi en Charente, un homme d'une trentaine d'années a reçu un coup de couteau mortel. L'occupant de la maison dans laquelle les faits se sont produits a depuis été interpellé et placé en garde à vue.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 juillet au sein de la commune de Gond-Pontouvre (Charente). Un homme d'une trentaine d'années a été mortellement poignardé au niveau d'une artère lors d'une rixe, et un suspect d'avoir depuis été interpellé et placé en garde à vue.

Nos confrères de Sud Ouest rapportent le témoignage d'un voisin, seul spectateur apparent de la scène, dans lequel celui-ci indique avoir vu la victime courir en criant "Je suis en danger de mort". Il est supposé que cet employé de la mairie de Gond-Pontouvre avait déjà reçu le coup de couteau à ce moment-là.

Rixe mortelle en Charente : un suspect interpellé

Aux alentours d'1h30, l'homme âgé de 37 ans a succombé à ses blessures, et ce à plusieurs centaines de mètres de la maison qu'il semblait vouloir fuir. C'est dans cette demeure où le coup a vraisemblablement été porté, en présence de plusieurs personnes incluant l'agresseur présumé, sa compagne ainsi que leurs deux enfants.

Il apparaît que l'aîné, visiblement âgé d'une dizaine d'années, aurait imploré son père "d'arrêter", sans que l'on sache si l'agresseur présumé avait alors déjà poignardé sa victime ou s'il s'apprêtait à répéter son coup.

Une impasse d'ordinaire calme

Les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de l'occupant de la maison, âgé de 40 ans. C'est aux environs de 2h00 qu'il a été placé en garde à vue au commissariat d'Angoulême. On nous précise que l'impasse dans laquelle le drame est survenu est d'ordinaire assez peu animée.

D'après les premiers éléments communiqués de l'enquête, il serait question d'une soirée où de l'alcool aurait été consommé en grande quantité au point d'échauffer certains esprits et en particulier celui de l'homme ayant porté le coup de couteau. Sa victime et lui étaient amis et le motif de leur dispute demeure pour l'heure inconnu.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article