Charente : un garçon de 11 ans sauve des chiots de la noyade

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Beagle
Beagle

Samedi en Charente, un jeune garçon de 11 ans a sauvé des chiots beagles qu'une femme voulait noyer. Six d'entre eux ont ainsi échappé à la mort même si deux chiots n'ont pas eu cette chance.

Les faits remontent à samedi matin. Il est 9h00 et Enzo, un garçon de 11 ans, son grand-père Joël et sa grand-mère Marie-France pêchent sous le pont de Frégeneuil, à Angoulème (Charente). Le trio est alerté par le son de deux "ploufs". Et de découvrir que deux chiots beagles venaient d'être jetés dans le fleuve.

Après avoir appris qu'une femme se trouvait sur le pont, le grand-père part à sa rencontre et la stoppe avant qu'elle ne jette un autre chiot à l'eau. Plus bas, Enzo va plonger pour tenter de sauver les beagles sur le point de se noyer. Citée par Le Figaro, sa grand-mère raconte que "d'un coup, je l'ai vu ressortir tremblant et trempé avec un chien sous chaque bras".

Chiots jetés à l'eau :  la femme y aurait été motivée par son compagnon

Un autre chiot parviendra à s'en sortir seul, pour un total de six beagles sauvés par le jeune garçon. Deux chiots ont quant à eux trouvé la mort. Le grand-père Joël a déclaré que c'est le compagnon de la femme qui l'aurait contrainte à une telle action :

"On a beaucoup parlé avec cette dame. Elle a expliqué que c'est son compagnon qui lui avait demandé de jeter les chiens, qu'ils n'avaient pas assez d'argent pour nourrir cette portée née le 20 mars. C'est un crime".

L'éventualité d'une plainte

Prévenue, la police est arrivée sur les lieux et a félicité Enzo pour son acte héroïque. Et d'avoir demandé à la femme de lui remettre les deux derniers chiots de la portée qui se trouvaient chez elle. Celle-ci a depuis été placée sous tutelle et son compagnon dément l'avoir poussée à noyer les chiots. Il envisagerait même de porter plainte contre elle.

On apprend enfin que, quelques jours plus tard, Enzo, désormais membre d'honneur du Refuge de l'Angoumois, est allé rendre visite aux jeunes chiens placés à la SPA de Mornac. Qui sait s'il n'en est pas reparti accompagné de plusieurs paires de pattes ?

Crédits photos : latemagnolia / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus