César 2016 : Gallienne questionne la victoire d'un film qu'il n'a pas vu

Par , publié le
Cinéma Guillaume Gallienne, grand vainqueur des Césars 2014
Guillaume Gallienne, grand vainqueur des Césars 2014

Le sociétaire de la Comédie-Française Guillaume Gallienne a semblé remettre en question la victoire du film "Fatima" aux César 2016, alors qu'il avouera plus tard n'avoir pas vu le film.

Consacré à trois reprises lors des César 2016 dans les catégories "Meilleur espoir féminin", "Meilleure adaptation" et "Meilleur film", le drame Fatima de Philippe Faucon n'est ainsi pas passé inaperçu lors de cette 41ème cérémonie de distinction.

Les victoires de Fatima ont par exemple interpellé Guillaume Gallienne. Dans l'émission Le Journal inattendu de RTL, le sociétaire de la Comédie-Française a d'abord évoqué son interrogation sur le palmarès d'une manière générale : "J'ai été heureux de plein de prix. Je m'interroge quand même sur le choix du cinéma français à vouloir tout le temps prôner la diversité culturelle. Parfois, je ne sais pas à quel point le moteur de ça est artistique ou politique".

Gallienne sur "Fatima" : "bouleversé" par la femme mais ignorant du film

Avant que Marie Drucker ne lui demande s'il pense à Fatima : "Oui, alors que j'adore Philippe Faucon. Cette femme en plus m'a bouleversé". Sauf que Guillaume Gallienne reconnaîtra plus tard n'avoir pas encore vu le film. Cette sortie n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, les internautes s'interrogeant à leur tour sur la pertinence de remettre en question la victoire d'un film sans l'avoir vu.

La victoire contestée des "Garçons et Guillaume, à table !"

Certains ont répondu aux propos de l'acteur de la Comédie-Française en lui rappelant que sa victoire aux César 2014 pour son film Les Garçons et Guillaume, à table ! avait elle aussi soulevé des doutes. Ceux relatifs aux quatre distinctions alors obtenues pour la comédie centrée sur le thème de l'homosexualité alors que la loi sur le mariage pour tous avait été adoptée quelques mois plus tôt. La même année, la comédienne Josianne Balasko avait déclaré que les jurés des César avaient tendance à voter pour leurs "copains". Nos confrères du Point indiquent pour finir que Guillaume Gallienne n'a pas (encore) commenté ses déclarations tenues sur RTL et leurs conséquences observées sur la toile.

Crédits photos : © Phototélé / Canal + / Xavier Lahache

Partager cet article

Pour en savoir plus