Cazeneuve souhaite légiférer et interdire le paiement solidaire des amendes pour port du Burkini

Par , publié le
Société Cazeneuve souhaite légiférer sur le port du Burkini.
Cazeneuve souhaite légiférer sur le port du Burkini.

Cazeneuve souhaite légiférer et interdire le paiement solidaire des amendes pour port du Burkini Alors qu'il juge qu'une loi anti-burkini serait "inconstitutionnelle", le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve souhaite interdire le paiement solidaire des amendes lors du port du Burkini.

C'est l'homme d'affaires et militant politique algérien Rachid Nekkaz qui a lancé le débat en annonçant en août dernier vouloir rembourser les amendes des femmes portant le burkini ou le voile intégral lorsqu'elles sont verbalisées en France. Une annonce qui a fait réagir Bernard Cazeneuve qui souhaite légiférer sur ce sujet qui a alimenté toute la presse cet été.

Dans un entretien donné au site Atlantico, Rachid Nekkaz expliquait que "Comme le Parti socialiste n'a jamais eu le courage de défendre sa position sur la question (sur le port du niqab, du Burkini -NDLR), j'ai choisi de pallier ce problème en ouvrant mon carnet de chèques. C'est pour défendre les libertés publiques de l'ensemble des citoyens en général et des femmes musulmanes en particulier que j'ai décidé non seulement de payer les amendes des personnes qui portent le niqab dans la rue, mais aussi de celles qui portent le burkini sur nos plages".

Payer les amendes inciteraient les femmes à braver la loi

Selon Le Parisien, Bernard Cazeneuve veut interdire le paiement solidaire des amendes liées au port du burkini après -notamment- que des particuliers se sont engagés à payer les contraventions des femmes verbalisées pour port du voile intégral ou du burkini.
D'après la Place Beauvau payer les amendes des femmes portant le burkini inciterait ces dernières à braver la loi.
Le ministre de l'Intérieur devrait faire inscrire ce texte dans le projet de loi "Egalité et Citoyenneté" présenté ce mercredi au Sénat.

 

 

Crédits photos : capture compte Twitter @Place_Beauvau

Partager cet article

Pour en savoir plus