Cannes : mort d'une journaliste lors d'un salon nautique

Par , publié le
Faits Divers La police (photo d'illustration)
La police (photo d'illustration)

Samedi soir, une journaliste serbe de 30 ans est décédée après avoir été happée par une hélice lors du salon nautique de Cannes.

Le parquet de Grasse nous informe que samedi soir, une journaliste serbe de 30 ans a trouvé la mort après avoir été happée par une hélice durant un essai nautique à Cannes. "Trois personnes, deux journalistes d'un organe de presse serbe spécialisé dans le nautisme et le propriétaire italien de la marque du bateau", se trouvaient "sur un pneumatique semi-rigide d'une dizaine de mètres, au large de Cannes".

C'est alors que le propriétaire du bateau, qui était aux commandes, fut éjecté "pour des raisons encore indéterminées", de même que l'un des journalistes présents. Sa collègue connaîtra le même sort quelque temps après "dans des circonstances encore non établies", avant que l'hélice du pneumatique ne la happe et la tue sur le coup.

Salon nautique de Cannes : une journaliste serbe tuée par l'hélice d'un pneumatique

L'enquête qui a été ouverte suite à ce drame sera menée conjointement par la police nationale de Cannes et par la brigade de Gendarmerie maritime de Saint-Raphaël. Cette dernière ayant été sollicitée pour traiter la partie technique de l'affaire.

Une autre victime hospitalisée

Le parquet, cité par Ouest-France, a ajouté que "tous les témoins n'ont pas encore pu être entendus, notamment le journaliste serbe rescapé, qui est blessé et a été hospitalisé". En indiquant également que "tous les éléments n'ont pas non plus été récupérés. Il reste notamment des éléments vidéo à exploiter." L'enquête aura notamment à établir si la démonstration effectuée dans le cadre du Cannes Yachting Festival respectait bien toutes les règles de navigation en vigueur.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus