Cannes: la ville victime de pillages après les inondations meurtrières

Par , publié le
France Un homme marche dans les décombres après des inondations meurtrières à Biot, dans les Alpes-Maritimes, le 4 octobre 2015
Un homme marche dans les décombres après des inondations meurtrières à Biot, dans les Alpes-Maritimes, le 4 octobre 2015

Des malfaiteurs ont profité du chaos qui régnait dans la ville de Cannes suite aux violentes intempéries de cette nuit pour effectuer des pillages dans des magasins et des maisons laissés sans surveillance.

Ce dimanche matin, alors que les habitants de Cannes se réveillent hébétés devant le chaos engendré par les violents orages qui ont frappé la région dans la nuit, leur désolation n'a fait que grandir lorsqu'ils ont appris que plusieurs personnes malveillantes avaient profité de la situation pour effectuer des pillages.

Des pilleurs profitent des inondations à Cannes

Après les violents orages de cette nuit qui ont fait au moins 17 morts et 4 disparus sur la Côte d'Azur, les habitants ont appris que des pilleurs avaient profité de la situation et des maisons et magasins laissés sans surveillance pour effectuer des vols pendant la nuit. Le président du Conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti s'est indigné de la situation sur RTL : "C'est inimaginable mais il y eu des pillages à Cannes" a t-il indiqué. "On vit dans une société ahurissante. C'est quelque chose qui rajoute l'horreur à l'épouvante". Eric Ciotti a également ajouté au micro de RTL que "sept interpellations ont été effectuées après le pillage d’un magasin Lidl".

Des CRS appelés en renfort

Le maire de Cannes David Lisnard a indiqué ensuite lors d'une conférence de presse que neuf interpellations avaient eu lieu : "Quelques individus qui ont tenté de profiter de la situation ont été interpellés. Il y a eu neuf interpellations de personnes qui tentaient de voler dans les magasins". "Tous les quartiers de Cannes sont aujourd'hui sinistrés : de nombreuses vitrines de magasins ont été dégradées, voire ont été perforées, ont volé en éclat, sous la force de l'eau ou du mobilier urbain qui était charrié par l'eau, et nous sommes attachés à protéger aussi les biens -après les personnes, évidemment", a-t-il ajouté.
Adolphe Colrat, préfet des Alpes-Maritimes a annoncé que deux compagnies de CRS étaient arrivées en renfort sur les zones concernées par ces pillages pour renforcer la protection des biens et des personnes.

Crédits photos : © AFP JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET

Partager cet article

Pour en savoir plus