Cancer du sein : une nouvelle censure de Facebook

Par , publié le
Santé
Campagne de prévention du cancer du sein menée par l'association suédoise Cancerfonden

Après avoir de nouveau censuré une vidéo portant sur la prévention du cancer du sein, Facebook a présenté ses excuses en parlant d'une "erreur" de sa part.

L'association suédoise Cancerfonden, créée en 1951, a pour but de contribuer à faire reculer le plus possible le cancer du sein. Et d'avoir récemment, dans cette optique, lancé une campagne de prévention. Une vidéo a notamment été publiée sur Facebook. Elle n'y est toutefois pas restée longtemps.

Jeudi, Cancerfonden a ainsi découvert que la vidéo avait été censurée par le réseau social. La raison : la représentation d'une femme la poitrine découverte et portant une main à l'un de ses seins pour désigner la palpation nécessaire à la détection d'un kyste.

Facebook censure des seins de la campagne Cancerfonden

L'association a alors rédigé et envoyé une lettre ouverte à Facebook, que nos consœurs de La Parisienne rapportent en version traduite :

"Nous comprenons que vous ayez des règles sur les contenus publiés sur votre plate-forme. Mais vous devez aussi comprendre que l'une de nos principales tâches est de diffuser des informations importantes sur le cancer - dans ce cas le cancer du sein. Après avoir essayé de joindre votre service de contrôle pendant plusieurs jours sans succès, revenons avec la solution qui vous fera on l'espère plaisir : deux carrés roses en guise de sein. Cela ne devrait plus vous offenser, ni personne."

Une "erreur" pour le réseau social

La réponse du réseau, communiquée à l'AFP, a été celle d'une interdiction qui n'avait pas lieu d'être : "Nous sommes vraiment désolés, notre équipe traite des millions d'images publicitaires chaque semaine, et dans certains cas nous interdisons des publicités de manière incorrecte. Nous nous excusons pour l'erreur et avons informé l'annonceur que nous approuvions leurs publicités".

En avril dernier, l'association argentine MACMA avait lancé la campagne "Man boobs for boobs" pour dénoncer la censure systématique opérée par et sur les réseaux sociaux de la prévention du cancer du sein, la plupart du temps illustrée par des femmes aux seins nus.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus