Cancer du sein : des rechutes prédites via un test sanguin ?

Par , publié le
Santé Un meilleur ciblage du cancer du sein ?
Un meilleur ciblage du cancer du sein ?

Une étude britannique révèle qu'un test sanguin peut permettre de prévenir les rechutes d'un cancer du sein lorsque celui-ci se trouve à un stade précoce.

Dans une étude dont les résultats paraissent en ce jeudi dans la revue Science Translational Medicine, des chercheurs britanniques indiquent être parvenus à concevoir un test sanguin à l'utilité fort notable. Il permettrait ainsi de détecter des risques de rechute chez les femmes atteintes d'un cancer du sein en stade précoce.

Pour parvenir à cette conclusion, ces scientifiques ont effectué des prélèvements de sang sur 55 femmes atteintes d'un cancer du sein en stade précoce. Ils les ont également invitées à se soumettre à une biopsie. Le site Pourquoi Docteur ? ajoute que ces patientes ont suivi une chimiothérapie suivie d'une intervention chirurgicale, et toutes présentaient une rémission potentielle.

Test sanguin : une rechute du cancer du sein prédite 8 mois avant le scanner ?

C'est conséquemment à la chirurgie que les chercheurs ont procédé, tous les six mois pendant deux ans, à des prises de sang et à l'examen du génome des ADNtc (ADN tumoraux circulants). il s'est avéré que sur les 15 femmes qui manifestaient un degré élevé de rechute, 12 d'entre elles ont reçu un diagnostic semblable par le test sanguin. Des résultats, nous précise-t-on, obtenus huit mois avant que le scanner ne puisse faire de même.

L'espoir d'avoir "une longueur d'avance sur la maladie"

L'efficacité n'a cependant pas été totale, le test sanguin ayant ainsi été en mesure de détecter toutes les métastases exceptées celles résidant dans le cerveau. Un constat permettant de supposer que les ADNtc ne peuvent pénétrer dans la circulation générale en raison de la présence de la barrière hémato-encéphalique. Pour le professeur Paul Workman, directeur général de l’Institut national du cancer britannique, la recherche sur le cancer peut connaître une sensible avancée grâce à ce test : "Nous entrons dans l’ère de la médecine personnalisée pour les malades du cancer. Ce test peut nous aider à avoir une longueur d’avance sur la maladie en suivant la manière dont elle évolue et sélectionner le traitement ciblant spécifiquement les failles de la tumeur. C’est fantastique d’avoir la possibilité d’avoir un aperçu aussi précis de ce qui se déroule dans le corps des patients sans avoir recours à une biopsie."

Crédits photos : Karramba Production/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus