Canada : la consommation excessive de boissons sucrées pourrait causer 63.000 décès en 25 ans

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. Une boisson en canette.

Selon une étude canadienne, la consommation excessive de boissons sucrées au sein de la population pourrait notamment conduire à 63.000 décès sur les 25 prochaines années.

C'est un fait acquis que la consommation excessive de boissons sucrées conduit à des soucis de santé plus ou moins lourds. Et une étude menée par des chercheurs de l’université de Waterloo (Canada) de dresser un sinistre tableau des 25 années à venir pour les personnes absorbant ces substances à une fréquence particulièrement élevée.

Il est estimé que quotidiennement, les Canadiens consomment en moyennent 444 millilitres de boissons sucrées par habitant. Sur un an, cela représente une consommation de plus ou moins 164 litres, soit l'équivalent d'une baignoire. La jeune population se veut une plus grande adhérente aux boissons sucrées, en en absorbant ainsi 578 millilitres par jour.

Boissons sucrées : un coût à venir de 35 milliards au Canada ?

Les scientifiques estiment qu'au train où vont les choses, cette consommation à l'excès de boissons sucrées va être impliquée, sur les 25 prochaines années et comme le rapporte Pourquoi Docteur ?, dans 3 millions de cas d'obésité, un million environ de cas de diabète de type 2, 300.000 cas de cardiopathie ischémique, 100 000 cas de cancer et quelque 40.000 accidents vasculaires cérébraux (AVC). Au final, 63.000 décès d'ici 2042 pourraient être liés à ces excès liquides de sucre, pour un coût estimé à 35 milliards d'euros pour le contribuable.

Des ventes 6 fois plus importantes entre 2001 et 2015

Robert Nuttall, qui appartient à la Société canadienne de lutte contre le cancer, ajoute que "la consommation excessive de sucre est directement liée au surpoids, qui augmente le risque d'au moins 11 différents cancers". Ajoutons à cela la multiplication par six des ventes de boissons sucrées au Canada entre 2001 et 2015.

Les chercheurs appellent par ailleurs les entreprises commercialisant ce type de produits à ne plus systématiquement cibler les jeunes consommateurs et à joindre des avertissements à leurs boissons. En ce qui concerne la France, on rappellera que depuis deux semaines et un arrête publié au Journal officiel, les fontaines à soda en libre service sont désormais interdites dans certains lieux.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus