Canada : 60 écoles et universités évacuées à la suite d’appels menaçants

Par , publié le
International Une voiture de police au Canada
Une voiture de police au Canada

Une soixantaine d’établissements scolaires canadiens a dû être évacuée à la suite d’appels menaçants. Des fouilles sont en cours pour écarter tout risque.

Vent de panique dans les établissements scolaires de l’Île-du-Prince-Édouard au Canada. Selon les informations de la presse locale relayant des communiqués diffusés par les autorités canadiennes, toutes les écoles de l’Île du Prince-Édouard dans le sud-est du pays et trois campus universitaires de la Nouvelle-Écosse toute proche ont dû être évacuées suite à des menaces anonymes.

60 établissements évacués

En tout, ce sont 60 établissements scolaires qui ont dû être évacués en urgence dans la journée de mercredi 21 septembre. Selon le Huffington Post canadien, des alertes à la bombe ont tout d’abord été lancées dans trois campus universitaires situés en Nouvelle-Écosse. Les trois bâtiments ont été évacués.

Ensuite, ce sont les écoles de l’Île-du-Prince-Édouard qui ont toutes été touchées par un ordre d’évacuation. Les autorités précisent que les membres du personnel des écoles concernés ont conduit les élèves en lieu sûr dans les différentes localités de la province. Des bus scolaires les prendront en charge pour les ramener chez eux.

Alerte à la bombe

Les forces de l’ordre sont actuellement déployées dans les établissements concernés par les alerte afin d’écarter toute menace. Le premier appel menaçant a été passé à 7 h 50 au campus du Cap-Breton. Le campus d’Halifax a reçu le même type d’appel à 8 heures.

Pour le moment, rien ne permet de déterminer si la menace est réelle où il s’agit d’un canular. Ces évacuations interviennent alors qu’en France, deux adolescents à l’origine de fausses alertes d’attentats ont été présentés à la justice.

Crédits photos : meunierd / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus