Cambodge : une consommation de vin de riz frelaté tue 19 personnes

Par , publié le
Santé
Kratie, Cambodge

Le ministre cambodgien de la Santé a annoncé dimanche qu'au moins 19 personnes sont mortes et 172 tombées malades suite à une consommation de vin de riz frelaté.

Le bilan, même si déjà lourd, apparaît toutefois provisoire. Par l'intermédiaire de son porte-parole Ly Sovann, le ministère de la Santé du Cambodge a annoncé dimanche qu'au moins 19 personnes ont trouvé la mort après avoir bu du vin de riz frelaté dans le nord-est du pays.

On compte par ailleurs 179 cas de maladies liées à cette consommation. Citée par nos confrères de paris-normandie.fr, la porte-parole a ajouté que "des examens en laboratoire ont permis de se rendre compte que le degré élevé de méthanol dans le vin avait provoqué ces morts". Plusieurs vins affichaient ainsi un degré d'alcool de 12%, alors qu'il est habituellement de 0,15%.

Consommation mortelle de vin de riz frelaté au Cambodge : un degré d'alcool à 12%

C'est dans la province de Kratie que les consommateurs de cet alcool ont commencé à tomber malades le 19 novembre dernier. Les autorités de la zone ont depuis donné l'ordre à l'ensemble des producteurs d’alcool et des vendeurs de vin de riz de cesser leurs activités jusqu'à nouvel ordre.

Des examens qui démentent une consommation de viande de chien

On nous rapporte que dans un premier temps, l'origine de six de ces 19 morts avait été attribuée à une consommation de viande de chien, avant que les examens en laboratoire n'infirment cette piste. Le ministre de la Santé Mam Bunhenga a appelé les Cambodgiens à ne pas, ou plus, consommer de vin de riz n'ayant pas reçu l'aval des autorités. Le ministère fait de même savoir que ses services œuvrent en coopération avec l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) dans le but d'une meilleure sécurité alimentaire dans le pays. Notons que le drame n'a, pour l'heure, donné lieu à aucune interpellation. À un degré moindre, le Cambodge avait connu un incident plus ou moins similaire fin 2014, où plus de 280 personnes avaient ainsi souffert d'intoxication alimentaire avoir avoir mangé des nouilles.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus