Call of Duty Infinite Warfare : Activision réagit à la vague d'avis négatifs

Par , publié le
Jeux vidéo "Call of Duty : Infinite Warfare"
"Call of Duty : Infinite Warfare"

Devant les centaines de milliers d'avis négatifs exprimés au sujet de la vidéo de présentation du prochain Call of Duty : Infinite Warfare, Activision monte au créneau et semble vouloir dire que ces mécontentements sont un mal pour un bien.

En tout début de semaine, la toile découvrait la bande-annonce du nouveau Call of Duty sur consoles de jeu, intitulé Call of Duty : Infinite Warfare. Une vidéo qui démarrait de manière plutôt classique avant que le théâtre des combats ne passe de la terre à l'espace, avec d'étonnantes séquences de tir en vaisseau que ne renierait probablement pas un remake de Wing Commander.

À l'heure où sont rédigées ces lignes, ce trailer a déjà été visionné plus de 12 million de fois. Un score pas vraiment étonnant pour une série dont deux de ses représentants (Modern Warfare 3 et Black Ops) occupent le top dix des jeux vidéo les plus vendus de tous les temps. Ce qui apparaît en revanche le plus surprenant, c'est l'impressionnante somme d'avis négatifs exprimés sur la page YouTube de la vidéo (plus de 837.000 pouces baissés contre quelque 232.000 pouces levés).

Call of Duty Infinite Warfare : vers l'Infinity Ward et au-delà

On se souvient du rétropédalage opéré par Microsoft en 2013, suite aux nombreux mécontentements exprimés par les joueurs quant au projet de la firme d'obliger les futurs possesseurs de Xbox One à se connecter régulièrement à Internet pour pouvoir jouer. Pourtant, dans le cas du nouveau Call of Duty, aucune revirement ne devrait être observé.

C'est ce qui ressort en effet du discours tenu il y a peu par le PDG d'Activsion Eric Hirshberg lors d'une réunion téléphonique : "Le nombre de vues sur le trailer est en hausse et, en fait, le nombre de "j'aime" par vue sur la vidéo d'Infinite Warfare est le plus élevé que nous ayons jamais vu. Nous avons déjà connu cela auparavant pour la franchise. La bande-annonce de révélation de Black Ops 2, qui a amené la franchise dans le futur pour la première fois, avait eu le plus de 'dislikes' de toutes nos bandes-annonces de révélation réalisées jusqu'à ce moment-là. Et le jeu est devenu notre plus grande réussite."

Activision se défend de vouloir innover

Dans des propos rapportés et traduits par jeuxvideo.com, le patron de l'entreprise américaine évoque même une franchise qui n'en serait pas là où elle est aujourd'hui sans ses prises de risques : "Ce que nous savons, c'est que si nous nous étions toujours contenté de répéter ce qui a fonctionné dans le passé, sans jamais prendre de risques créatifs, nous n'aurions pas une franchise. Le jour où vous pourrez commencer à vous inquiéter sera le jour où nous cesserons de tenter de nouvelles choses." Call of Duty : Infinite Warfare est attendu pour le 4 novembre 2016 sur PS4, Xbox One et PC.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus