Calais : la ville empêche le Secours catholique d'installer des douches pour les migrants

Par , publié le
Société
Des migrants mineurs, venant du camp la "Jungle" à Calais, arrivent dans un centre d'accueil à Cerdon, près d'Orléans, le 2 novembre 2016

Le directeur de cabinet de la mairie de Calais a bloqué l’entrée d’un site du Secours catholique qui devait être utilisé pour y installer des douches à destination des migrants. Depuis, la municipalité a installé une benne à ordures sur le terrain.

Une benne à ordure à la place des douches, voici la décision prise hier par la mairie de Calais (Pas-de-Calais) pour empêcher le Secours catholique de venir en aide aux migrants par crainte que ces derniers ne reviennent s’installer durablement dans la ville.

Situation tendue entre la municipalité et les associations

Après le démantèlement du camp de la « jungle de Calais », les associations d’aide aux migrants se sont alertées de la présence de nombreuses personnes livrées à elles même sans structures pour les accueillir. Du côté de la municipalité, il n’est pas question d’un retour des migrants après la fermeture du camp de la lande et du centre d’accueil Jules-Ferry.

Le Secours catholique de son côté a décidé de mettre un bâtiment à disposition pour l’accueil des migrants qui continuent d’arriver à Calais et projetait l’installation de bâtiments modulaire pour offrir une espace douche à ces personnes en difficulté. La mairie ne l’a pas entendu de cette oreille et selon La Voix du Nord et le directeur de cabinet de la mairie a fait obstacle à l’installation d’un de ses modulaires en bloquant l’entrée du site avec sa voiture avant d’y faire installer une benne à ordure.

Une action en justice

Suite à ce « délit de solidarité » de la mairie, le Secours catholique a fait constater l’installation de la benne placée sur le domaine public empêchant l’entrée en voiture dans la cour du bâtiment par un huissier et réfléchit à une éventuelle action en justice.

L’incident n’est pas le premier entre la ville de Calais et le Secours catholique. Hier, la mairie a porté plainte contre l’association après avoir découvert l’installation de modulaire servant de centre d’accueil dans un autre local du Secours catholique en périphérie de la ville.

Crédits photos : © AFP/Archives GUILLAUME SOUVANT

Partager cet article

Pour en savoir plus