Les cadres français globalement satisfaits de leur rémunération

Par , publié le
Économie Photo d'illustration. Des salariés au travail.
Photo d'illustration. Des salariés au travail.

Selon la dernière enquête de l’Apec, les cadres français se déclarent satisfaits de leur rémunération. La catégorie n’est pas épargnée par les inégalités de salaire entre hommes et femmes.

Si vous êtes cadre en France et que vous touchez plus de 48 000 euros bruts par an, vous êtes au-dessus du salaire médian de votre catégorie socio-professionnelle. Selon la dernière enquête réalisée par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec), la rémunération des cadres est restée stable par rapport à l’année 2015 et ces derniers sont plutôt satisfaits de leurs salaires.

Un salaire qui varie en fonction de l’âge

Bien entendu, la rémunération augmente en fonction de l’âge. Ainsi, le salaire annuel brut médian des cadres de moins de 30 ans est de 36 500 euros quand celui d’un cadre de plus de 50 ans s’élève à 56 000 euros. Le salaire est également établi en fonction de la taille de l’entreprise et du secteur d’activité.

Les cadres du secteur high-tech, des télécommunications ou du secteur bancaire sont les mieux rémunérés. Selon l’étude, la moitié des cadres perçoit moins de 48 000 euros bruts et les écarts sont assez importants, puisque 80 % des cadres perçoivent une rémunération brute comprise entre 34 000 à 83 000 euros.

Les cadres satisfaits de leur salaire

La catégorie socio-professionnelle des cadres n’échappe pas aux écarts de salaire entre hommes et femmes. Ainsi, en prenant en compte l’ensemble des rémunérations, les hommes touchent 5500 euros bruts de plus que leurs collègues féminines par an.

Dans l’ensemble, les cadres se déclarent plutôt heureux de leur situation. Ainsi, 58 % des cadres sont satisfaits de leur salaire selon l’enquête de l’Apec. Dans ce contexte, 45 % des cadres envisagent de demander une augmentation sur l’exercice 2016. Ils sont seulement 33 % à penser que leur demande sera satisfaite.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article