"C a vous" : nouvelle interruption par des manifestants

Par , publié le
Télévision
Anne-Élisabeth Lemoine à la présentation de "C à vous" le 25 octobre 2016

Mardi soir, l'émission "C a vous" de France 5 a été de nouveau perturbée par des manifestants, une situation ayant amené sa présentatrice Anne-Élisabeth Lemoine à rendre prématurément l'antenne.

Exceptionnellement à la présentation de C a vous, mardi, en replacement d'Anne-Sophe Lapix, Anne-Élisabeth Lemoine s'est vue contrainte de rendre l'antenne en raison de la perturbation occasionnée par un certain nombre de manifestants.

L'animatrice recevait notamment Fabrice Bénichou et Teddy Riner. La présence de voix contestatrices s'est fait entendre à une dizaine de minutes de la fin de la première partie du programme, lorsque le champion judoka était en train de s'exprimer. Dans un premier temps, l'animatrice a encouragé son invité à poursuivre sa parole, prétendant en plaisantant qu'il s'agissait de supporters portugais fêtant encore la victoire de leur pays au dernier Euro de football.

Manifestants perturbant "C a vous" : l'antenne rendue

Anne-Élisabeth Lemoine a ensuite indiqué que "ce qu'on entend, là, c'est une association qui demande à parler, voilà, on verra après la publicité comment on fait". La première partie de C à vous s'est donc conclue dans un calme tout relatif, avant que la second ne débute autour d'un dîner.

Quelques minutes à peine après le lancement de C à vous la suite, les manifestants ont de nouveau élevé la voix, perturbant de nouveau Teddy Riner dans ses propos alors énoncés. Jusqu'à ce que la présentatrice de l'émission décide d'y mettre un terme : "Je suis désolé de devoir vous couper, [...] si ça ne calme pas on va devoir rendre l'antenne parce qu'on doit maîtriser l'antenne, voilà. On voulait donner la parole à cette association mais comme ils la prennent de force, eh ben on est obligés de rendre l'antenne".

Une association qui aurait souhaité parlé des réfugiés

D'après les informations récoltées par OZAP, ces personnes feraient partie d'une association de défense de réfugiés. On rappellera qu'en mai dernier, la même émission avait été interrompue par des opposants à la loi Travail, alors qu'était reçue la ministre à ce poste Myriam El-Khomri.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus