Bruxelles veut prolonger l'autorisation du Glyphosate (Roundup)

Par , publié le
Environnement Des bidons de Roundup, un insecticide commercialisé par la société américaine Monsanto
Des bidons de Roundup, un insecticide commercialisé par la société américaine Monsanto

La Commission européenne va lancer une consultation auprès des États membres afin de prolonger l’utilisation du Roundup pour 12 à 18 mois.

Visiblement, les autorités européennes ne veulent pas en finir tout de suite avec le Roundup. Après avoir évoqué la prolongation du glyphosate pour une durée de 10 ans le mois dernier, la Commission européenne va finalement proposer aux États membres de prolonger l'homologation du Roundup de Monsanto (et des autres produits herbicides à base de glyphosate) pour 12 à 18 mois selon le commissaire européen chargé de la Santé et de la Sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis repris par Challenges.fr.

Le Roundup toujours pas au placard

Pour justifier sa décision, la Commission européenne précise qu'elle souhaite attendre la remise du rapport de l'Echa,  l’Agence européenne des produits chimiques, qui étudie actuellement l'impact du glyphosate sur la santé. Une étude dont les résultats devraient être dévoilés en 2017.

La proposition de prolonger la commercialisation du Roundup sera soumise aux États membres de l'UE lors d'une réunion donnée à Bruxelles le 6 juin prochain, alors que l'autorisation actuelle se termine justement à la fin de ce mois de juin 2016.

La France s'oppose au glyphosate

Si la prolongation de l'utilisation du glyphosate serait un coup dur pour les organisations écologiques, il faut rappeler que si cette dernière est validée, la responsabilité d'autoriser la commercialisation du produit relèvera indépendamment de chaque pays. Dans l'Hexagone, le ministère de la Santé a d'ores et déjà indiqué que le produit serait toujours interdit à la vente.

En marge de ce vote, la Commission européenne a précisé qu'une deuxième proposition serait faite en parallèle afin de "minimiser" l'utilisation des produits à base de glyphosate dans les jardins, parcs et aires de jeux publics et dans les champs dans la période qui précède la récolte à la demande du Parlement européen et de Greenpeace.

Crédits photos : © AFP/Archives Mychele Daniau

Partager cet article