Bruno Mars : "24K Magic," fruit d'une vision filmique faite de "plein de couleurs et d'or"

Par , publié le
Musique
Bruno Mars.

Avec "24K Magic", Bruno Mars livre son troisième album studio conçu, selon ses mots, "pour lever les bras au ciel, faire la fête, danser, s'aimer".

Près de quatre ans après Unorthodox Jukebox, Bruno Mars livre une nouvelle fournée de morceaux avec 24M Magic, qui sort en ce vendredi. L'occasion pour l'artiste américain se se dévoiler davantage au public, et pas uniquement sur le plan musical.

Nos confrères du Parisien l'ont ainsi rencontré pour notamment discuter de son nouvel album. Même si la première question lui ayant été posée a été celle lui demandant le pourquoi de son faible nombre d'entretiens accordés à la presse : "J'aime parler, je peux passer des heures à expliquer ma musique, surtout lorsque les gens la trouvent à tort passéiste. Je me suis battu avec le moindre son que vous entendez pour que vous l'aimiez. Mais c'est vrai que je pense aussi que la musique, ce devrait être juste appuyer sur 'play' et dire 'Tu aimes ou tu n'aimes pas'."

"24M Magic" de Bruno Mars : pas plus noir ?

Quand on l'interroge ensuite sur la signification de 24M Magic, Bruno Mars répond qu'il avait "une vision, un film plein de couleurs et d'or. Ce '24K Magic' — 'magie puissance 24.000' — est conçu pour lever les bras au ciel, faire la fête, danser, s'aimer."

Au constat d'une musique à la couleur plus noire que celle du précédent album, le chanteur déclare à demi-mot n'avoir pas lui-même ressenti ce changement : "Toute la musique qu'on entend à la radio vient d'Afrique. Le rock'n'roll, le reggae, la soul, le jazz, le R'n'B. On a dit que ma chanson 'Locked Out Of Heaven' était inspirée par Police, mais Police était inspiré par Bob Marley... Je suis portoricain mais je n'écoutais pas de musique portoricaine en grandissant, j'écoutais Boyz II Men, Michael Jackson, Prince, Whitney Houston, Mariah Carey... Pour moi, tout ça, c'est de la pop."

"Difficile de redescendre sur terre" après "Uptown Funk"

Bruno Mars reconnaît qu'il lui a été compliqué de gérer l'après-'Uptown Funk' (un duo avec le producteur Mark Ronson leur ayant notamment fait remporter deux Grammy Awards) dans la conception de 24M Magic : "Cela a surtout été difficile de redescendre sur terre (il sourit). 'Uptown Funk' m'a permis de chanter au Super Bowl pour la deuxième fois de suite, car c'est la plus grosse chanson de ces cinq dernières années !"

Crédits photos : DFree / Shutterstock.com

Partager cet article