"Brexit" : 2 Européens sur 3 veulent le maintien du Royaume-Uni dans l'UE

Par , publié le
International Le drapeau européen
Le drapeau européen

Un récent sondage TNS révèle que deux tiers des Européens, hors Britanniques, souhaitent que le Royaume-Uni demeure au sein de l'UE.

Alors que Paul McCartney lui-même est partagé sur la question, le "Brexit" ne semble pas être une perspective enchantant les Européens. Dans un sondage TNS conduit au sein de neuf pays européens dans la deuxième partie du mois de mai, auprès d'un échantillon majeur de quelque 1.000 personnes représentatif de la population française, on apprend ainsi que le Royaume-Uni ne doit pas quitter l'Union européenne (UE) pour deux tiers des Européens interrogés.

Dans des résultats rapportés par nos confrères du Figaro, il s'avère de même que c'est en Allemagne où ce sentiment est le plus fort, avec un taux de 79% en hausse de 1% par rapport à avril. Le directeur politique et opinion du groupe TNS Édouard Lecerf explique que "les Allemands expriment ainsi leur attachement à l'Europe et le poids qu'ils y ont. Ils ne veulent pas la voir se déliter".

Maintien du Royaume-Uni dans l'UE : l'Allemagne en première ligne

Du côté des Français, la progression se veut plus prononcée Ainsi, s'ils étaient déjà 59% en avril à désirer que le Royaume-Uni reste dans l'UE, ils sont aujourd'hui 65% à émettre un tel souhait. Sans réelle surprise, c'est au Royaume-Uni où le sujet se veut le plus épineux, 41% des sondés britanniques souhaitant "personnellement que le pays reste membre de l'UE" contre 43% à l'opinion contraire.

43% des Britanniques voient l'échec du "Brexit"

Et quand on demande aux sondés quelle sera, selon eux, l'issue du référendum de fin juin, 43% des Britanniques estiment que "que les électeurs voteront au référendum pour le maintien", contre 26% qui pensent que le "Brexit" sera voté.

En France, la tendance est à l'inversion. Au mois d'avril, les Français étaient 48% à s'atteindre à une sortie du Royaume-Uni de l'UE. Ils sont maintenant 57% à entrevoir pareille conclusion. Et l'Allemagne d'apparaître encore plus convaincue par cette fin, 59% des Allemands pronostiquant un non-départ de l'UE, soit un score en hausse de 12%.

Crédits photos : © MDP01650 / Wikimedia Commons

Partager cet article

Pour en savoir plus