Brésil : Lula préparé à se présenter en 2018 ?

Par , publié le
International Lula
Lula

Lundi, l'ex-président brésilien Lula a évoqué sa possible candidature pour 2018, alors qu'il a récemment été confirmé son jugement prochain pour "corruption" et "blanchiment d'argent" dans le scandale Petrobras.

Il y a près d'une semaine, le juge fédéral Sergio Moro a validé les charges énoncées à l'encontre de l'ancien président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula. Lequel sera ainsi jugé pour "corruption" et "blanchiment d'argent" dans le scandale Petrobras.

L'ex-exécutif n'aurait toutefois pas abandonné l'idée de retrouver le pouvoir d'ici quelques années. Lundi, alors qu'il se trouvait à Rio pour soutenir la candidate communiste aux élections municipales de ce dimanche Jandira Feghali, Lula a ainsi tenu un discours semblant préparer un retour de sa part aux affaires.

Lula : "Vous serez mes soutiens pour 2018"

Devant l'assistance réunie devant lui, il a déclaré, dans des propos traduits rapportés par Le Figaro : "Vous serez mes soutiens pour 2018", en appelant de même la foule à "continuer à se battre pour le pays".

Lula a également évoqué sa réussite passée en tant que président du Brésil, pour des mots qui laissaient presque à penser qu'il était déjà en campagne : "J'ai prouvé qu'il était possible pour le peuple de changer l'histoire de ce pays. Au Brésil, les pauvres ont cessé d'être un problème. Les pauvres sont devenus acteurs de la solution".

"Je ne me compare pas à Jésus Christ, mais..."

L'ancien chef de l'État a aussi parlé de lui à la troisième personne pour quelque peu s'amuser des voix lui prêtant une trop forte estime de lui-même : "On raconte que Lula se compare à Jésus Christ. Je ne me compare pas à Jésus Christ, mais moi aussi j'ai été persécuté".

On nous rappelle que dans le dossier Petrobras, où la société pétrolière a perdu plus de deux milliards de dollars pour une corruption ayant profité à plusieurs responsables politiques, des entrepreneurs du BTP et des directeurs de Petrobras, Lula est ciblé par trois enquêtes. En juillet dernier, il avait déjà été mis en examen pour tentative d’entrave à la justice.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus