Brésil : Lula inculpé par la justice dans l'affaire Petrobras

Par , publié le
International L'ex-président Luiz Inacio Lula Da Silva pendant un rassemblement de soutien à Dilma Roussef, à Rio de Janeiro, le 11 avril 2016
L'ex-président Luiz Inacio Lula Da Silva pendant un rassemblement de soutien à Dilma Roussef, à Rio de Janeiro, le 11 avril 2016

Le parquet de Brasilia a, hier, formellement inculpé l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva. Celui-ci devra donc répondre en justice dans la tentaculaire affaire Petrobras qui secoue le Brésil.

Luiz Inacio Lula da Silva dit "Lula" fut président du Brésil durant les années 2003 à 2010. Il reste sans conteste le président le plus populaire du pays. Lula avait réussi à donner un élan économique sans pareil au pays, sortant des millions de brésiliens de la misère. A son départ, il pouvait se vanter d'une cote de popularité qui ferait rêver un grand nombre de chefs d'Etat avec pas moins de 80% d'appréciation. Dans le cadre d'une vaste enquête de corruption dans l'affaire Petrobras, le géant pétrolier brésilien, Lula, a hier été inculpé par la justice.

Les avocats de l'ancien président confiants

Le parquet de Brasilia a hier indiqué qu'il inculpait l'ancien président pour "tentative d’entrave à la justice". La justice le soupçonne d'avoir acheté le silence de l'ancien directeur de l'entreprise. Petrobras avait perdu plus de 2 milliards de dollars dans une gigantesque affaire de corruption qui aurait bénéficié à un grand nombre d'hommes politiques issus de partis différents. 6 autres personnes ont par ailleurs été inculpées dans cette affaire hier par la justice brésilienne.

Selon les avocats de l'ancien chef d'Etat brésilien il ne bénéficierait d'aucun privilège et ils expliquent que : "Lula a déjà tout expliqué au procureur général de la République, dans une déclaration : il n'a jamais interféré ou tenter d'interférer dans des déclarations liées à (l'opération) Lavage express" et estiment que lorsque le moment sera venu, l'ancien président brésilien "présentera sa défense et à la fin son innocence sera certainement reconnue".

Lula dénonce des abus de pouvoir à l'ONU de Genève

Les avocats de Lula ont présenté jeudi une demande auprès du Comité des droits de l'homme de l'ONU à Genève. Ceux-ci estiment effectivement que le juge en charge de l'enquête Petrobras serait coupable "d'abus de pouvoir" et violerait le Pacte international sur les droits civiques et politiques.

Le procès Petrobras est très décrié au Brésil, tout comme la procédure de destitution engagée contre Dilma Rousseff. Pour de nombreux brésiliens, il y a une très grande corruption tant de la part des hommes politiques que de la justice. Beaucoup y voient aussi la main de la CIA manipulant en coulisse afin de discréditer le Parti des Travailleurs et obtenir un gouvernement favorable aux intérêts des Etats-Unis au Brésil. Beaucoup estiment par ailleurs que l'appartenance du Brésil aux Brics déplait fortement à Washington.

Crédits photos : © AFP/Archives CHRISTOPHE SIMON

Partager cet article

Pour en savoir plus