Box-office US : "Vice-Versa" démarre mieux qu'"Avatar" et fait un carton

Par , publié le | modifié le
Cinéma "Vice-Versa" des studios Pixar
"Vice-Versa" des studios Pixar

"Vice-Versa", le nouveau-né des studios Pixar, vient de réaliser un démarrage tel aux États-Unis qu'il a tout simplement détrôné le record détenu jusqu'ici par "Avatar". Un reccord aussi pour les recettes du film en un seul week-end.

Sorti mercredi dernier en France, Vice-Versa a démarré sa carrière hexagonale à quelques centimètres de Jurassic World et plusieurs longueurs devant Spy. Mais tout comme il fallait s'intéresser à l'actualité venue du pays de l'Oncle Sam pour prendre connaissance du record établi par le film de Colin Trevorrow (meilleur démarrage de l'Histoire du cinéma), Vice-Versa a également marqué de manière rapide son empreinte sur le sol américain.

On apprend ainsi, via une dépêche AFP s'appuyant sur des chiffres provisoires, que le nouveau long-métrage des studios Pixar a généré 90,4 millions de dollars de recettes pour son premier week-end d'exploitation aux États-Unis. Vice-Versa démarre ainsi plus fort qu'Avatar, le précédent détenteur du record avait rapporté 77 millions en 2009 sur son premier week-end.

Vice-versa : un démarrage US à 90,4 millions de dollars

Pour Jeff Bock, d'Exhibitor Relations (société spécialisée dans les données relatives au box-office), "c'est énorme sachant que les films qui affichent les plus fortes recettes ont en général de gros chiffres romains derrière". En ajoutant que Disney (qui détient Pixar) "est sans conteste le meilleur de l'industrie du cinéma pour le marketing de ses films. Ils font de chaque sortie d'un film d'animation un véritable événement mais, contrairement à d'autres [studios], chez eux la qualité est presque toujours au rendez-vous".

Sur les traces de Jurassic World ?

À l'heure actuelle, Vice-Versa a déjà rapporté 132 millions de dollars d'après les données communiquées par le cabinet Rentrak. En attendant de voir s'il atteindra, éventuellement, les chiffres de Jurassic World, Jeff Bock considère déjà que le film d'animation sortira vainqueur de la prochaine cérémonie des Oscars. Il va même plus loin en déclarant qu'il ne "faudrait pas s'étonner de le voir dans la course au meilleur film l'an prochain".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus