Bouches-du-Rhône : un adepte de longboard se tue sur la route

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Vendredi dans les Bouches-du-Rhône, un homme de 36 ans a perdu la vie après avoir perdu le contrôle de son longboard et percuté une moto alors qu'il évoluait dans la descente du col de l'Espigoulier.

Le drame s'est produit dans la journée de vendredi non loin de la commune d'Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône. Un homme âgé de 36 ans a trouvé la mort alors qu'il évoluait sur la route à bord de son longboard. Après avoir possiblement perdu le contrôle de son engin, il a percuté une moto.

Il est aux alentours de 16h00 quand le trentenaire dévale la descente du col de l'Espigoulier, dans le massif de Saint-Baume, avec son longboard. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une longue planche à roulettes offrant la possibilité d'atteindre des vitesses égales voire supérieures à 80 km/h.

Un homme en longboard se tue après avoir percuté une moto

Nos confrères de France Bleu ajoutent que le skater était spécialement venu de Nice avec des amis pour descendre cette route récemment rénovée et goudronnée. Selon les premiers éléments communiqués de l'enquête, ce sportif aurait perdu le contrôle de son engin, avant de faire une chute qui l'amènera à percuter une moto qui remontait la même route sur la voie de gauche.

Si la mort du skater est semble-t-il survenue quasi-immédiatement après le choc, l'occupant de la moto se sort quant à lui de cet apparent accident avec de légères blessures.

De Nice aux Bouches-du-Rhône pour descendre un col

Il va désormais falloir, pour les autorités chargées des investigations, auditionner les témoins de la scène pour parvenir à retracer plus précisément encore le déroulé des faits. Les amis de la victime, si tant est que leur état psychologique le permette actuellement, auront ainsi à renseigner du mieux possible les enquêteurs pour déterminer les circonstances de la tragédie.

Ils pourront par exemple confirmer si oui ou non leur ami était un spécialiste du longboard et s'il lui était déjà arrivé d'en perdre le contrôle. Notons que ce n'est pas la première fois qu'un adepte du longboard trouve la mort dans la pratique de sa discipline, un décès de ce type ayant ainsi été relevé en 2012 au Canada.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article