Booba, bientôt maitre conférencier à Harvard

Par , publié le
People Le rappeur Booba
Le rappeur Booba

Le rappeur Booba, a été invité par l'université américaine Harvard, afin de prodiguer ses conseils en matière de business.

On a vérifié plusieurs fois pour savoir s’il ne s’agissait pas d’un poisson d’avril avec quelques semaines de retard, mais il semblerait bien que Booba sera bientôt maitre conférencier à Harvard, dans le cadre de cours de business. Le « duc de Boulogne » sera invité en septembre prochain dans la prestigieuse université américaine pour parler aux élèves à la Business School d’Harvard.

L’idée, proviendrait d’un homme : Samir Nintucket. Ce consultant en marketing propose de faire venir des entrepreneurs issus de quartiers populaires, à Harvard. «Le but, c’est de mettre en avant des personnalités médiatiques qui ont accompli des choses dans le monde l’entreprise, pour qu’ensuite ça ouvre des portes à d’autres entrepreneurs moins connus» a-t-il confié dans un entretien à StreetPress.

Les rappeurs, de plus en plus conviés dans les universités

Ce n’est pas la première fois que Booba est plébiscité dans le cadre d’un cours scolaire. L’année dernière déjà, un professeur d’université avait choisi une citation du rappeur dans un examen : «En France, il faut donner la parole et les rênes à la jeunesse».  D’autres rappeurs avaient également été invités à s’exprimer dans des universités. C’est le cas de Youssoupha, qui avait donné une masterclass sur «la vision des cultures urbaines et leur évolution» à Sciences Po Paris en mars 2015.

Booba pourra croiser Philippe Douste-Blazy

La même année, c’est Kanye West qui avait donné une conférence au sein de l’université d’Oxford. Fidèle à sa réputation sulfureuse, le rappeur de Chicago avait opté pour parler de science-fiction et de religion, ce dernier thème étant assez récurrent dans ses chansons. Rappelons que pendant la conférence de Booba en septembre prochain, le rappeur pourra croiser la route de Philippe Douste-Blazy, récemment nommé professeur à Harvard.

Partager cet article

Pour en savoir plus