Blackout internet prévu le 23 janvier ?

Par , publié le
Web sopa__i_can__t_hear_you_by_chadrocco-d4lncoz

Il ne s'agit pour l'instant que de rumeurs, mais Google, Facebook et Amazon envisageraient une interruption de leur site en signe de protestation contre un projet de loi aux États-Unis.

Le projet de loi Sopa fait couler beaucoup d’encre outre-Atlantique, où les plus grandes sociétés du web se positionnent pour ou contre le Stop Online Piracy Act. Si la menace de boycott des utilisateurs de GoDaddy avait fait revoir la position de l’hébergeur et vendeur de nom de domaine, les sociétés Google, Amazon et Facebook se seraient liguées pour s’opposer publiquement à ce projet, qui permettrait aux détenteurs de copyright d’aller jusqu’à fermer un site internet.

Il ne s’agit bien évidemment que de rumeurs pour l’instant, mais la date du 23 janvier serait celle choisie par les trois géants du web mondial pour suspendre leur présence en ligne, en signe de protestation (le 24 est la date où le Sénat doit se réunir au sujet de la loi Sopa).

Toujours dans une crainte de la réduction de la liberté internet, c’est Wikipédia qui a aussi fait mention d’une interruption des services, sans toutefois préciser le jour.

Partager cet article

Pour en savoir plus