Blackberry implore Facebook de rester sur son OS

Par , publié le
Mobile Blackberry Passport
Blackberry Passport

Suite à la décision de WhatsApp, de cesser le développement de son application sur Blackberry, la firme canadienne a décidé de répondre en demandant l'aide du public.

Elle est loin l’époque où Blackberry régnait en maitre dans l’univers des smartphones. La compagnie canadienne qui autrefois était considérée comme le summum dans l’industrie, est désormais  cantonnée à un rôle très marginal dans l’industrie des smartphones. La faute à un opérateur système qui n’a jamais été très accueillant vis-à-vis des applications tierces, et des ventes en chute libre.

Une dégringolade qui fait déserter de nombreux éditeurs, dont le très célèbre Whatsapp, qui a récemment annoncé l’arrêt de l’application sur Blackberry 10. Fin février, l’application de messagerie instantanée expliquait que l’OS de Blackberry n’était plus adaptée.

Blackberry n'offre pas les mêmes capacités

« Quand nous avions commencé WhatsApp en 2009, l’utilisation des mobiles étaient complètement différentes d’aujourd’hui. À l’époque, 70 % des téléphones vendus disposaient d’un OS développé par Blackberry ou Nokia. Les OS d’Apple de Microsoft ou de Google qui représentent aujourd’hui 99,5 % des smartphones vendus, ne représentaient à l’époque que 2,5 % des téléphones vendus » pouvait –on lire sur le site officiel.

"Malgré que ces OS fassent partie de notre histoire, ils n’offrent pas les mêmes capacités que nous voulons pour le futur (…) Si vous utilisez un de ces OS, nous vous recommandons de passer vers un nouvel Android, iPhone, ou Windows Phone avant la fin de l’année 2016, dans le but de continuer l’utilisation de WhatsApp".

Blackberry aimerait l'appui du public sur les réseaux sociaux

Visiblement touché par ses annonces, Blackberry a sommé WhatsApp, et donc Facebook, de revenir sur sa décision. « Pour le moment, leur décision est toujours d’actualité », regrette la société. Blackberry  exhorte les utilisateurs sur les réseaux sociaux de répandre le message avec le hashtag #IloveBB10Apps. La campagne est actuellement faiblement soutenue sur Twitter.

Crédits photos : Blackberry

Partager cet article

Pour en savoir plus