Des biologistes découvrent qu’il existe en fait 4 différentes espèces de girafes

Par , publié le
Nature Girafe

Les scientifiques pensaient que toutes les girafes appartenaient à la même espèce, mais en fait, des chercheurs ont découvert qu’il en existait au moins 4 différentes en Afrique.

Malgré leur caractère sauvage, les girafes sont tellement communes à nos yeux qu’on pense tout savoir d’elles. À tort ! Un duo de chercheurs allemands vient en effet de découvrir qu’il n’existait pas une, mais 4 espèces de girafes bien distinctes.

La girafe et ses mystères

Les travaux d’Alex Janke et de Julian Hennessy ont été publiés dans la revue scientifique Current Biology. Alors qu’ils étudiaient l’animal dans un but de conservation de l’espèce, ils ont très vite remarqué en prélevant l’ADN de la peau de 190 girafes que ce dernier comportait des différences notables en fonction des individus.

En recoupant les analyses, les scientifiques ont ainsi découvert qu’il existait 4 espèces de girafes distinctes, la girafe masaï (Giraffa tippelskirchi), la girafe réticulée (Giraffa reticulata), la girafe du Nord (Giraffa giraffa), et la girafe de Nubie (Giraffa camelopardalis). Avant cette découverte, les biologistes ont toujours pensé qu’il n’y avait qu’une seule espèce de girafe divisée en 9 sous-espèces.

Relancer l’étude des girafes

Si une telle différence a pu rester ignorée, c’est notamment parce que les scientifiques ont longtemps pensé tout connaître de l’animal et les recherches au sujet des girafes sont donc très rares.

Les travaux des deux scientifiques allemands vont être approfondis afin de déterminer les  populations exactes de chaque espèce et ainsi, gérer au mieux leur protection sur le long terme. Il faudra également gérer au mieux la reproduction de chaque espèce pour éviter l'hybridation génétique et à terme, perdre leurs caractéristiques spécifiques.

Crédits photos : gary718 / Shutterstock.com

Partager cet article