Bibliothèques municipales : une aide de l'État pour leur ouverture dominicale

Par , publié le
Culture
Le président Francois Hollande à Luanda le 3 juillet 2015

Le président Hollande a annoncé mercredi qu'une aide de l'État sera accordée aux villes concernées par l'ouverture dominicale des bibliothèques municipales.

Mercredi, au sortir d'une visite du musée des Arts décoratifs, lequel célébrait le cinquantième anniversaire de l’École des loisirs (éditeur de livres pour la jeunesse), le président François Hollande a fait savoir que l'État soutiendra financièrement les villes qui auront choisi d'ouvrir les bibliothèques municipales le dimanche.

Dans des propos rapportés par nos confrères du Parisien, l'exécutif a ainsi déclaré avoir "demandé au gouvernement de déposer un amendement au projet de loi de finance pour que l’État soutienne financièrement les villes qui ouvriront les bibliothèques le dimanche".

Hollande demande un amendement pour soutenir l'ouverture dominicale des bibliothèques municipales

Le chef de l'État en a profité pour faire l'éloge de la lecture, qu'il entend bien ne pas cantonner à un public restreint : "La lecture est un formidable moyen d'émancipation, de partage, d'évasion. Cette chance-là ne doit pas être un privilège." L'occasion également pour lui de rappeler que le ministère de la Culture travaille de concert avec les Caisses d'allocations familiales "pour promouvoir la lecture auprès des familles modestes". En soulignant que "150.000 jeunes enfants en ont bénéficié cette année" et qu'"il y en aura 200.000 l'année prochaine".

Le réjouissement de l'association "Bibliothèques sans frontières"

Après avoir pétitionné pour que les bibliothèques municipales soient ouvertes  le dimanche et aussi en soirée, l'association "Bibliothèques sans frontières" s'est réjouie par voie de communiqué de l'annonce faite par le président de la République : "C'est un premier pas vers l'objectif d'ouverture élargie des bibliothèques les week-ends et en soirée, et une réponse à l'aspiration de nombreux citoyens et surtout de nombreux jeunes, de pouvoir plus librement accéder à des espaces de culture, de travail et d'information." En ajoutant qu'"au moment où de trop nombreuses municipalités annoncent la fermeture de bibliothèques ou la réduction de leurs ressources et activités, Bibliothèques Sans Frontières se montrera vigilant aux côtés des associations et notamment de l'Association des Bibliothécaires de France (ABF), quant à la mise en œuvre effective de cette annonce".

Crédits photos : © AFP ALAIN JOCARD

Partager cet article

Pour en savoir plus