Beyoncé accusée de plagiat par son ex choriste

Par , publié le | modifié le
People
La chanteuse américaine Beyoncé

Un ancien choriste de Beyoncé accuse cette dernière d'avoir plagié son morceau XOXO pour donner naissance au titre XO. C'est sur quelques mesures de la chanson que porte la controverse.

L'année dernière, Ahmad Lane déposait plainte envers Beyoncé pour plagiat. Le jeune choriste, qui avait précédemment travaillé avec la chanteuse, accusait ainsi cette dernière de s'être un peu trop inspirée de son morceau XOXO pour réaliser le titre XO.

Pour Ahmad Lane, la chanson de Beyoncé "reprend les quatre premières mesures des huit autres qui composent la mélodie, et contient quatre autres notes d'une séquence similaire". La compagne de Jay-Z a répliqué par l'intermédiaire de ses avocats, en indiquant dans des propos rapportés par Pure People ne trouver aucune ressemblance entre les deux morceaux.

Plagiat : Beyoncé se serait appropriée le morceau d'un ex-choriste

"Les deux morceaux sont complètements différents, ils n'ont en commun ni paroles ni musique similaires, à part peut-être les lettres X et O. Les thèmes des chansons sont différents." En ajoutant que "les paroles de l'une renvoient aux sentiments sexuels et amoureux de son narrateur, excité d'aimer chaque centimètre du corps de sa partenaire. Tandis que Beyoncé célèbre l'amour et la vie, insistant sur l'importance de vivre le moment présent avec l'être aimé avant que le temps ne vienne à manquer."

XO, une chanson née grâce à XOXO ?

Le choriste apparaît convaincu que son morceau XOXO a été transmis à Beyoncé par Chrissy Collins, l'actuelle choriste de l'interprète de Single Ladies avec qui il affirme avoir travaillé à une époque. Le morceau XO, sorti en décembre 2013, serait ensuite né sur la base de XOXO. La plainte d'Ahmad Lane pourrait cependant ne pas aboutir, notamment car le choriste n'a pas déposé de droits d'auteur sur son titre. D'autant plus qu'outre le retrait de la plainte, les avocats de Beyoncé lui demandent pas moins de 7 millions de dollars de dédommagement.

Crédits photos : © Phototélé / Nick Farrell Photography

Partager cet article

Pour en savoir plus