Besançon : l'Hôtel de Ville ciblé par un incendie criminel

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration
Photo d'illustration

Jeudi, un incendie d'origine criminelle s'est déclaré au sein de l'Hôtel de Ville de Besançon. Il s'agirait de l'œuvre "d’un déséquilibré en contentieux avec la préfecture".

Les faits se sont produits jeudi, peu avant midi. C'est en entendant les cris émanant de l'Hôtel de Ville de Besançon et en en voyant sortir des personnes munies d'extincteurs que l'on comprend, de l'extérieur, qu'un sombre évènement se déroule au sein du bâtiment. Avant que l'explosion des vitres et l'apparition de flammes ne confirment un incendie.

Dans un premier temps, nos confrères de L'Est Républicain rapportent que cet incendie aurait été provoqué par le jet d'un cocktail molotov. Son auteur serait "un déséquilibré en contentieux avec la préfecture" ayant émis, à plusieurs reprises, des menaces à l'encontre du personnel de la mairie. Lesquelles avaient d'ailleurs conduit au dépôt d'une plainte à son égard.

Incendie à Besançon : un "déséquilibré" aurait jeté deux cocktails Molotov

Les autorités compétentes procèdent alors à l'évacuation des commerces, terrasses et commerces aux alentours. Le commissaire Benoît Desferet, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) du Doubs, nous apprend que l'homme, "bien connu" des services de police, "s’est présenté à l’Hôtel de Ville de Besançon en demandant à une employée présente de sortir". Avant de lancer, selon les dires d'un témoin, deux cocktails Molotov à l'intérieur du bâtiment.

Le responsable présumé interpellé

Aucun blessé n'est à déplorer d'après les secours s'étant rendus sur place. À la mi-journée, les pompiers étaient toujours à l'œuvre pour tenter d'éteindre l'incendie, notamment aidés par une grande échelle. Quant à l'auteur présumé de cet acte malveillant, il a depuis été interpellé. On ignore cependant à l'heure actuelle la ou les raisons ayant motivé son geste.

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus