Migrants : Bernard Cazeneuve prépare une série de mesures

Par , publié le | modifié le
France Des manifestants se heurtent aux forces de l'ordre lors de l'évacuation de plusieurs dizaines de migrants d'un campement improvisé dans un quartier populaire du nord de Paris, le 8 juin 2015
Des manifestants se heurtent aux forces de l'ordre lors de l'évacuation de plusieurs dizaines de migrants d'un campement improvisé dans un quartier populaire du nord de Paris, le 8 juin 2015

L'actuel ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve devrait présenter prochainement un nouveau plan concernant les évacuations des migrants. Il veut notamment des cellules sur les côtes italiennes permettant d'identifier les migrants.

Avec des scandales à répétition autour du sort des migrants et leur condition de vie, Bernard Cazeneuve prévoit un plan pour "éviter les campements précaires". Le ministre de l’Intérieur devrait présenter dans les jours qui viennent des mesures qui limiteront "les campements précaires qui sont indignes de notre pays et qui posent des problèmes sanitaires et de sécurité", a indiqué Manuel Valls lors des questions au gouvernement.

"Les règles actuelles sont claires. Les personnes qui ont besoin d’une protection ont accès à des solutions d’hébergement : centre d’accueil, hébergement d’urgence. Les capacités doivent être adaptées aux besoins et c’est au cœur du plan gouvernemental".

Des mesures contre l’immigration irrégulière

Ces dernières semaines, de nombreuses évacuations de campement ont été effectuées à Paris, mettant en lumière les conditions insalubres des migrants, venant généralement d’Erythrée ou du Soudan. Certains d’entre eux essayent de gagner l’Angleterre, tandis que d’autres cherchent à obtenir une demande d’asile.

"Des progrès peuvent être faits sur les aides au retour, des renforts sont possibles, nous l’avons déjà fait dans le sud et à Calais, bien sûr pour utiliser au mieux les dispositifs existants", lâche le Premier Ministre.

"L’évacuation des campement se poursuivra"

Alors que des milliers de personnes ont défilé cette semaine pour dénoncer les persécutions contre les migrants, le gouvernement entend continuer les évacuations : "L’évacuation des campements se poursuivra, dans le respect des droits des migrants avec des solutions d’hébergement, mais sans céder à la menace d’un certain nombre de personnes qui jouent un rôle particulièrement dangereux et qui mettent en danger les migrants eux-mêmes".

Plus de 100.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe depuis le début de l'année via la Méditerranée, selon le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés.

Crédits photos : © AFP FRANCOIS GUILLOT

Partager cet article

Pour en savoir plus