Bernard Accoyer juge Emmanuel Macron "plus centriste que socialiste"

Par , publié le
Politique Le député Bernard Accoyer sur Public Sénat le 7 avril 2016.
Le député Bernard Accoyer sur Public Sénat le 7 avril 2016.

Le député Les Républicains était l'invité jeudi de Public Sénat et Sud Radio. Bernard Accoyer y décrit un Emmanuel Macron "plus centriste que socialiste".

"En marche", le mouvement "ni à droite ni à gauche" lancé par Emmanuel Macron mercredi, retient une grande partie de l'attention médiatique et politique française depuis mercredi soir. De nombreux commentaires de tous bords fusent, qu'ils viennent d'une droite plutôt bienveillante ou d'une gauche plutôt circonspecte voire hostile.

Invité de la matinale de Public Sénat et Sud Radio (Terre d'infos)jeudi matin, Bernard Accoyer (Les Républicains) n'a pas manqué lui non plus d'évoquer la naissance de ce mouvement qui vise à faire sauter le clivage gauche/droite.

Accoyer : Macron "va-t-il descendre en marche" ?

Ainsi, pour le député, En marche, lancé depuis la ville natale du ministre, Amiens, autorise à "d’anticiper le nouveau débat qui va déchirer le Parti socialiste : Emmanuel Macron va-t-il descendre en marche du Gouvernement ?". Car toujours selon Bernard Accoyer, il y a incompatibilité et "problème" quand "un ministre en exercice consacre une partie de son temps à s’organiser politiquement".

Il analyse en outre que "cet épisode correspond probablement à une recomposition de la gauche, mais Macron est plutôt centriste que socialiste, c'est une évidence".

Et le nombre de candidats à la primaire à droite ?

A l'occasion de cet entretien, il a également évoqué le processus de primaire à droite, et la cohorte de candidats qui l'accompagne. Pour le député de Haute-Savoie, ce sont bien des "candidats à la candidature". Quant au candidat déjà déclaré auquel il apporte son soutien, il s'agit de l'ancien premier Ministre François Fillon, au sujet duquel il déclare : "Dès le premier jour de l’élection de François Hollande, il s’est mis au travail. Il a élaboré un programme qui, tout le monde le reconnaît, est le plus accompli, et qui est susceptible, à mes yeux, de répondre aux problèmes, terribles, de notre pays".

Crédits photos : Capture écran.

Partager cet article

Pour en savoir plus